"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

BIOCOOP AURA BESOIN DE BONS AVOCATS !

À la Biocoop, on professe les mérites d’une alimentation saine et écologique basée sur la consommation de fruits et légumes de saison qui proviendrait de l’agriculture biologique. Mais quelques doutes subsistent aujourd’hui depuis que le Canard Enchaîné a dévoilé que des avocats vendus par la Biocoop viendraient d’Amérique latine d’une agriculture non biologique et non d’Espagne.

Mais pour Biocoop, les dires du Canard sont exagérés. Interrogée par l’hebdomaire, l’enseigne estime avoir “identifié un problème avec un grossiste” sur l’origine de ses avocats. “Nous lui avons demandé d’exclure de nos approvisionnements deux producteurs sur lesquels nous avions particulièrement des doutes”, affirme une responsable de Biocoop. Biocoop s’explique donc mal cette polémique “car au fond sommes-nous condamnables de vouloir vérifier des allégations, de ne pas condamner sans preuves et de prendre les précautions que personne ne nous demandait de prendre en écartant deux producteurs sur lesquels nous n’avions que des doutes ? Notre coopérative de producteurs, consommateurs et salariés ne le pense pas et considère au contraire que notre cahier des charges est exigeant. Il offre une vraie garantie aux consommateurs et démontre notre engagement.”

Ainsi, la Biocoop s’interroge alors sur une polémique non fondée selon eux, qui condamnerait sans preuve…Quoiqu’il en soit, la polémique a mis dans l’embarras les administrateurs et les salariés de la Biocoop (fleuron rennais). Leur image a été un peu écornée. Elle l’était d’ailleurs parfois déjà par quelques consommateurs. “J’essaye de venir le plus souvent possible, touché que je suis par le souci de la sauvegarde de la planète et d’une meilleure alimentation”, expliquait l’un d’eux. “Mais parfois je me pose des questions sur ce que j’achète. Un quart de pastèque sans goût vendu 3.50 euros, des tomates sans saveurs, des avocats qui ont du mal à mûrir, les produits vendus sont à des prix élevés… Cela m’incite à retourner au supermarché.”

Soutenue par de nombreux fidèles, l’enseigne Biocoop est devenue le premier distributeur bio en France. Elle est ainsi présente à travers plus de 560 points de vente, dans le centre des grandes villes de France et en périphérie mais aussi dans les villages des zones rurales. Le plus petit magasin occupe 40m2 quand le plus grand s’étend sur presque 1 000 m2. Pierrick De Ronne a été nommé Président de Biocoop en mars 2019. Pour en savoir plus : la réponse de Biocoop et l’info traitée par France Info TV.

A propos de l'auteur

Dragan Brkic.Jean-Christophe Collet

Laisser un commentaire