17.9 C
Rennes
mardi 23 juillet 2024
AccueilActualitésAVENUE DU GÉNÉRAL LECLERC : L'UNE VA SAUTER ET L'AUTRE FAIT DE...

AVENUE DU GÉNÉRAL LECLERC : L’UNE VA SAUTER ET L’AUTRE FAIT DE LA RÉSISTANCE !

Cachée derrière sa grande grille, la belle maison bourgeoise n’est pas classée au patrimoine d’intérêt local de la ville de Rennes. Située en face du centre hospitalier spécialisé de Rennes (lui classé), elle sera bientôt démolie pour laisser place à une opération immobilière. Une bonne fois pour toute, l’artère jadis bordée de demeures familiales va changer de physionomie !

                                 Une avenue changeant de physionomie

Preuve en est : à deux pas de cette maison,  les Terrasses de Jeanne verront le jour au quatrième trimestre 2018 en lieu et place d’une démolition (déjà effectuée). Une fois achevée, cette résidence sera composée de 44 appartements neufs de standing, allant du studio au 5 pièces avec jardin intérieur et places de parking.  « De très beaux appartements neufs sont disponibles aux derniers étages, avec un panorama sur la ville et les bâtiments anciens du Centre Hospitalier Guillaume Régnier juste en face », explique l’opérateur sur son site.

Le programme de Bouygues Immobilier.

Le programme Réalités.

Un peu plus loin, au 199 avenue du Général Leclerc, Réalités mène une seconde opération immobilière en lieu et place cette fois-ci et heureusement de vieux parkings. Il prévoit la construction de 59 logements du T1 et T5 d’ici la fin de l’année 2018. Seule satisfaction pour les amateurs du patrimoine (de plus en plus nombreux à Rennes), La Folie Guillemot (construite en 1902) sera restaurée par un promoteur parisien, après avoir été laissée à l’abandon de nombreuses années. D’après nos informations, vingt appartements sont prévus du studio au T4 duplex.

Fondateur des Nouvelles Galeries de Rennes, Saint-Brieuc, Saint-Malo et Dinard, le constructeur Alfred Guillemot (1860-1910) avait entrepris une fois sa fortune acquise de construire dans le quartier alors le plus en vue de Rennes cette bâtisse caractéristique du goût de la bourgeoise de son époque. « L’immeuble doit son nom de « folie » à la juxtaposition des macarons, de la faïence vernissée, de la ferronnerie et de la terre cuite », confie un historien local.

La Folie Guillemot enfin restaurée ! Preuve qu’avec un peu de volonté, on peut sauver quelques demeures.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

LES PLUS BELLES ÉGLISES DE BRETAGNE

Comme chacun sait, la Bretagne est une terre pieuse. Elle est parsemée de belles églises, à l’intérieur desquelles des artistes ont voué leurs talents...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser