CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Faits divers

AU BLOSNE : Il AURAIT BRÛLÉ LA VOITURE DE SON PÈRE !

test2

“Il a brûlé la voiture de son père”, confie Isabelle (prénom d’emprunt). “Il ne savait pas que son papa l’avait achetée le jour même !” L’histoire pourrait faire sourire si les faits sont avérés. Mais dans le quartier du Blosne où les incendies de voitures sont nombreux depuis le début du mois d’août, les habitants ne rigolent plus du tout, mais plus du tout…(https://www.rennes-infos-autrement.fr/voitures-incendiees-au-blosne-on-est-deja-a-25/)

Camionnette incendiée derrière le Triangle, rue de Hongrie. 

Encore une fois, dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 août 2017, entre 1 h et 3 h du matin, cinq nouveaux véhicules ont pris feu.”La ZUP brûle, mais personne ne fait rien. Il y en a ras-le-bol !”, précise un riverain sur les réseaux sociaux.  “On sait tous qui sont les auteurs”, assure Isabelle. “Mais tout le monde a peur des représailles. C’est un vrai scandale”, ajoute-t-elle.

Face à une telle situation, certains ont déjà pris des mesures radicales. “J’ai quitté ce quartier”, rappelle  une jeune femme  “Ma voiture a été volée afin de servir de voiture bélier contre la vitrine d’un commerce du Landrel. Je venais de l’acheter un mois auparavant ! Malgré une plainte à la police, on a jamais retrouvé les coupables…J’ai donc choisi de m’exiler dans une commune de Rennes métropole alors que j’aimais beaucoup vivre dans la ville de Rennes. C’est dommage, c’est malheureux d’en arriver là. Comme la plupart des habitants. On veut tous partir.”

Face à la pression médiatique (TF1 en a même parlé !), la maire de Rennes, Nathalie Appéré ne pouvait rester silencieuse.”J’ai demandé au préfet délégué pour la sécurité et la défense que tous les moyens soient mis en oeuvre pour que cessent enfin ces actes intolérables.” Elle a été visiblement entendue dans la journée de mercredi. “Chaque soir, un dispositif conséquent de policiers sera déployé avec des patrouilles dynamiques qui vont quadriller le secteur. Il y a eu des renforts de CRS et il y en aura encore,” a précisé ledit préfet dans les colonnes d’Ouest-France. 

Au-delà de l’indignation officielle et de l’opération de com’, les habitants attendent aujourd’hui des résultats. Mais les policiers auront-ils les moyens suffisants ? “Le week-end dernier, la présence des forces de l’ordre avait été considérablement renforcée pour éviter toute nouvelle récidive”, reconnait la maire dans son communiqué publié sur Twitter. “On fait de nombreuses patrouilles et nous avons reçu le soutien des CRS,” confirme un policier. “Mais entre les mineurs isolés de la République et les incendies du Blosne, on est quand même sur la brèche tout le temps ! On n’est pas sans travail… “

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire