"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Stade Rennais

ARSENAL A VU ROUGE !

Quelques minutes avant le match entre Arsenal et Rennes en ligue Europa, ce jeudi 7 mars, les plus pessimistes pariaient sur une défaite rennaise. Mais les plus acharnés des Rouge et Noir espéraient le gain de la rencontre. Ils ont eu raison, entièrement raison. Ils ont assisté à un match historique, aboutissant à la plus belle des victoires rennaises sur le score de 3 à 1, devant un Roazhon Park plein à craquer !

Et pourtant, à la quatrième minute, le gunner Alex Iwobi avait surpris tout son monde et notre gardien Koubek. Et pourtant les Anglais semblaient faciles. Mais les Rennais n’avaient pas donné leur dernier mot. A la 42e minute, leur joueur fétiche Bourigeaud remettait les pendules à l’heure par une volée magnifique atterrissant dans les filets de l’ancien rennais, Peter Cech. Rien n’était fait ! Mais assurément, les Rouge et Noir revenaient dans le match, profitant même de l’expulsion d’un joueur d’Arsenal, Sokratis (41e minute). 

Lors de la deuxième minute, les Rennais partaient à l’assaut des cages adverses. Ils multipliaient les occasions sous les vivats de ses supporters. A tout moment, on sentait le deuxième but à la portée des crampons de Sarr et ses amis. Mais fait étrange, c’était un Anglais qui marquait contre son camp. La peur changeait de camp. Les Britanniques subissaient, fléchissaient, se repliaient jusqu’au moment où Sarr inscrivait un troisième but de la tête à la 88e minute. 

Dans le stade, c’était la folie. Dans le stade, c’était un enchantement. On oubliait les vaches maigres. On saluait les prestations du maître-es-cérémonies Hatem Ben Arfa et de sa troupe. On félicitait Sarr, toujours  capable de lever le Roazhon Park. On applaudissait Bourigeaud et sa fougue, André et son entêtement, Grenier et sa virtuosité. Rennes a ce soir montré le meilleur !

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire