"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Commerces

APRÈS LES GILETS JAUNES : LA DROITE DEMANDE LA GRATUITÉ DES BUS ET DU MÉTRO

Après le mouvement des Gilets Jaunes, l’opposition municipale demande à la maire de Rennes et au président de Rennes Métropole, Nathalie Appéré et Emmanuel Couet, la gratuité sur le réseau STAR (bus, métro) ainsi que sur le stationnement sur voirie et dans les parcs de stationnement pour la période de fêtes. “L’attractivité de notre centre-ville repose en grande partie sur son accessibilité”, justifie-t-elle par la voix de son représentant, Bertrand Plouvier. “En réponse à cette situation exceptionnelle (nombreux jours de blocage), la maire et le président doivent rapidement tout mettre en œuvre pour aider notre centre-ville à remonter la pente !”

“Des mesures de mêmes types ont déjà été prises dans d’autres villes comme Nantes, Bordeaux, Poitiers, Vienne, Saint-Etienne, Châteauroux, Colmar, Metz ou Vannes… Pourquoi pas à Rennes ? “, ajoute Bertrand Plouvier. “Sans remettre en cause le droit de manifester, depuis plusieurs semaines les actions perpétrées par le mouvement des Gilets jaunes ont eu “un impact sévère” sur l’activité économique de notre pays. 62% de nos dirigeants ressentent aujourd’hui un impact sur l’activité de leurs entreprises toutes zones géographiques et tous secteurs d’activité confondus (sondages de la CGPME). Dans 21 % des cas, la baisse sur le mois de novembre est supérieure à 20 %. Qu’en sera-t-il pour décembre ?” Le pire reste à craindre…Outre les grands chantiers en cours, cette situation plonge de nombreux commerçants, et par conséquence leurs salariés, dans une situation économique difficile, parfois irréversible.”

                                Des mesures prises par la préfecture et le Gouvernement

“En raison des différentes manifestations organisées depuis la mi-novembre, ajoute la préfète Michèle Kirry, un certain nombre d’entreprises de la région connaissent une baisse significative de leur chiffre d’affaires, voire une interruption d’activité, les plaçant en situation économique délicate.” Devant cette situation, la préfète de la région Bretagne a tenu à préciser la mesure prise pour garantir la continuité de l’activité économique en Bretagne : la création d’une cellule d’appui aux entreprises en difficulté ponctuelle (02 99 12 21 36 /  de 9h à 18h et bretag.redressementproductif@direccte.gouv.fr)

Rappelons-le, ce dispositif vient en complément des mesures d’accompagnement annoncées par le Ministre de l’économie et des finances : l’étalement des échéances sociales et fiscales, par l’administration fiscale et l’URSSAF , l’accélération des indemnisations d’assurance dans le cadre de la garantie de perte d’exploitation, en lien avec la Fédération française de l’assurance, l’octroi ou maintien de crédits bancaires, en lien avec Bpifrance….Ce jeudi 20 décembre, les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation vers 11 h 30 du camp de base des Gilets jaunes de Domloup, près de Rennes. Une personne a été arrêtée pour jet de peinture sur les forces de l’ordre.
Depuis le mercredi 19 décembre, Michèle Kirry appelle les manifestants à cesser leurs actions et à libérer les sites encore occupés, préserver la libre circulation des personnes, restaurer les conditions de sécurité sur la route permettre aux entreprise de reprendre une activité normale. Avec près de 1760 commerces, 600 millions d’euros de chiffre d’affaires, le centre-ville de Rennes est le premier site commercial du Grand Ouest. Avec 21 000 emplois, il est le quartier le plus pourvoyeur d’emplois de la ville et constitue une destination marchande unique pour les habitants de Rennes Métropole. 

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire