7.6 C
Rennes
vendredi 12 avril 2024
AccueilActualitésAPRÈS LES FIASCOS D’AMAZON ET DE BRIDOR, ENFIN UNE BONNE NOUVELLE POUR...

APRÈS LES FIASCOS D’AMAZON ET DE BRIDOR, ENFIN UNE BONNE NOUVELLE POUR L’INDUSTRIE EN ILLE-ET-VILAINE 

Souvenez-vous, en 2021, Rennes métropole ne voulait pas du géant américain Amazon (jugé pas assez durable par les élus) sur le site de la Janais. Souvenez-vous, La Brioche dorée avait renoncé en mai 2023 à implanter son usine de production de viennoiseries surgelées à Liffré face à l’opposition des écologistes. À peine un an plus tard, l’agglomération rennaise tient enfin son projet industriel. Et qu’importe que cela soit un équipementier aéronautique mondial, civil et militaire ! «  Il continuera à y avoir des échanges internationaux, et donc de l’aéronautique », explique Nathalie Appéré, présidente de Rennes métropole, dans les colonnes du journal Ouest France, qui met en avant la souveraineté, « essentielle en matière de réindustrialisation. »

Voilà pour la polémique ! Mais réjouissons-nous de la nouvelle dévoilée par un communiqué du groupe Safran et Ouest-France. « Nous annonçons la création à Rennes d’un nouveau site de fonderie. Il sera dédié à la production d’aubages de turbine pour ses programmes de motorisation majeurs (M88 dans le domaine militaire et le LEAP de CFM international dans le secteur civil »), indique Safran.

Les aubages sont des lames ou pales qui composent la partie rotative d’une turbine.»

Ces activités seront regroupées au sein d’une entité nommée Safran Turbine Airfoils implantée au cœur du pôle d’excellence industrielle de La Janais. « Elle emploiera près de 200 personnes, avec une possibilité d’extension à terme. Ouvert en 2027, ce nouveau site permettra à Safran Aircraft Engines de compléter son réseau mondial de production d’aubages de turbine avancée. »

Directeur général de Safran, Olivier Andriès ne cache pas sa joie. « Nous sommes très heureux d’annoncer la création de ce site de production sur un territoire dynamique et attractif. Notre implantation est une décision stratégique qui témoigne de notre soutien à la souveraineté nationale et à la renaissance industrielle de la France. Nous voulons faire de notre usine une vitrine pour le groupe en matière d’innovation et de performance énergétique. »

« Je tiens à remercier la Région Bretagne et la métropole de Rennes pour leur rôle déterminant dans le choix de cette implantation », complète Jean-Paul Alary, président de Safran Aircraft Engines. « Safran Turbine Airfoils nous permettra de répondre à nos enjeux de montée en cadence sur le moteur militaire M88, dont les accessoires sont majoritairement produits sur notre territoire. Cela renforcera la chaîne d’approvisionnement du moteur LEAP en fabriquant en France une partie de la fabrication de pièces critiques. »

Le nouveau site travaillera en étroite collaboration avec celui de Gennevilliers, fonderie historique de référence de Safran Aircraft Engines. Il bénéficiera des meilleurs standards en termes de performance énergétique « grâce aux procédés innovants déployés et à l’optimisation des flux logistiques » avec les autres sites de Safran Aircraft Engines situés en Île-de-France. En service depuis 2016, le moteur LEAP permet de réduire de 15 % la consommation de carburant et les émissions de CO2 des avions monocouloirs de nouvelle génération (Airbus A320neo et Boeing 737 MAX). « Ce projet traduit l’engagement total de Safran en faveur de la décarbonation de l’aviation, ajoute Safran. Le Groupe a d’ailleurs lancé en 2021 le programme de démonstration technologique CFM RISE, qui vise à réduire de 20 % supplémentaires l’empreinte carbone des moteurs de la prochaine génération d’avions à horizon 2035. » 

Président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard est tout aussi ravi. « Engagée de toutes ses forces pour maintenir et faire prospérer le site historique de La Janais, la Région est fière de contribuer au développement de Safran en l’accompagnant par un plan de formation adapté à ses besoins. La Bretagne est une terre industrielle. C’est important pour notre souveraineté, notre performance économique, mais également pour les hommes et les femmes qui travaillent dans ces métiers. » D’après les informations données par Ouest-France, l’usine « vitrine » s’installera sur les anciens terrains de PSA. Pour une somme de 80 millions d’euros, il construira un premier ouvrage de 10 000 m2 pour une production de 500 000 pièces par an. Environ 20 % de l’électricité sera fabriquée sur place. Safran est déjà présent à Dinard, à Cesson et Fougères. 

Infos + : Nathalie Appéré, présidente de Rennes Métropole, a tenu à ajouter dans le communiqué du groupe Safran. « L’implantation de Safran à La Janais, accompagnée de la création d’emplois, est une magnifique nouvelle. J’y vois la concrétisation d’un travail engagé depuis 2013 par Rennes Métropole et ses partenaires pour préserver et renforcer la vocation du site. Grâce à la détermination constante des élus et des acteurs du territoire, le pôle d’excellence de La Janais est aujourd’hui identifié comme une vitrine de l’industrie de demain, durable, résiliente et souveraine. »

Infos ++ : Safran a pour objectif de contribuer à une aviation neutre en carbone d’ici 2050. Il se lance dans le développement des appareils bas-carbone entre 2030 et 2035, qui sera doté de moteurs ultra-efficaces, d’une configuration aérodynamique optimisée, et sera 100 % compatible avec les combustibles durables. Safran a notamment engagé le programme RISE (Revolutionary Innovation for Sustainable Engines) visant à réduire de 20 % la consommation de carburant et les émissions de CO2 des prochaines générations de moteurs CFM. Ce programme s’appuie sur des technologies avancées telles que les aubes de soufflante en composite, l’hybridation électrique et la fabrication additive… Pour tous renseignements

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

ROI ARTHUR : TREIZE NOUVEAUX NOMS

Fort de son succès estival précédent, le King Dôme fait son grand retour chez le Roi, promettant une immersion totale dans un univers rock...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser