CECI EST UN TEST 1
Actualités

AMAZON : CAROLE GANDON PERSITE ET SIGNE

test2

L’installation d’une usine et d’une entreprise fait toujours l’objet de secrètes négociations. Elle nécessite de la discrétion pour éviter de mettre au courant la concurrence et impose la prudence aux collectivités pour ne pas faire capoter l’affaire. Bref, on est loin de la démocratie participative… Alors quand une élue de l’opposition pose des questions, on se tait !  On ne confirme pas, ni n’infirme surtout quand on évoque l’implantation éventuelle d’entreprise comme Amazon jugée par certains sulfureuse (voir notre récent article). 

Projet actif contre recherche d’implantations

Bien sûr, le groupe Amazon nie fermement ce matin dans un journal local avoir un “projet actif” sur le territoire métropolitain. Mais il reconnaît toutefois dans le même journal “étudier de nouvelles possibilités d’implantations” dans les régions où ils sont peu implantés. Le groupe est donc vraisemblablement à la recherche de terrains, de plateformes aux abords de la métropole (ou encore de Vitré pourtant bien plus petite, mais considérée comme dynamique par de nombreux investisseurs).

En affirmant haut et fort que le géant américain envisageait de créer un site d’activités à la Janais avec 450 emplois, Carole Gandon (En marche) a jeté un pavé dans la mare. Elle a brisé l’omerta. Elle a commis un crime de lèse-majesté au moment où la métropole rennaise a du mal à finaliser ses industries du futur sur l’ancien site de PSA depuis deux ans. “Nous voulons faire de cet espace la vitrine de la transition écologique, de la croissance verte et de la construction durable”, aime à répéter Nathalie Appéré, présidente de Rennes Métropole.

En interrogeant la métropole, Carole Gandon se préoccupait d’emploi, d’économie. Elle était dans son rôle et Nathalie Appéré dans le sien. L’une voulait de la transparence, l’autre était dans le secret des affaires. “Amazon a bien eu la volonté de s’implanter à Rennes, c’est mentir que dire que ce projet n’a jamais existé”, confirme Carole Gandon. “Et les réactions épidermiques des socialistes, verts et autres insoumis apparentés relèvent, elles, d’une forme d’amateurisme, qui consistent à décrédibiliser, humilier et caricaturer quiconque ose s’interroger. Les enjeux de l’emploi et de la réussite de notre territoire méritent mieux.” A Rennes, l’affaire Amazon démontre encore une fois que le développement économique peut paraître parfois tabou. Espérons seulement que dans les prochaines années le site de la Janais verra de nouvelles entreprises s’installer. Ne serait-ce que pour répondre aux besoins d’emplois…La réaction de Carole Gandon

Ce matin, le syndicat évoquait dans nos colonnes l’arrêt de l’usine PSA durant quatre jour. https://www.rennes-infos-autrement.fr/penurie-de-pieces-psa-est-a-larret-depuis-quatre-jours/

 

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire