CECI EST UN TEST 1
Actualités Faits divers

AFFAIRE MAGALI BLANDIN : L’AVOCATE DE LA BELLE-MÈRE DEMANDE UNE REMISE EN LIBERTÉ DE SA CLIENTE, L’AVOCAT DU BEAU-PÈRE SE DONNE LE TEMPS DE LA RÉFLEXION

test2

Magali Blandin est morte sous les coups de son mari (voir nos différents articles). Mais ses beaux-parents sont-ils impliqués dans cette affaire ? Incarcérée notamment pour complicité de meurtre par conjoint (tout comme son mari), Monique Gaillard, sa belle-mère âgée de 72 ans, va demander sa remise en liberté par la voix de son avocate, Gwendoline Ténier.  “Il n’y a pas d’indices graves et concordants justifiant une mise en examen”, a affirmé son avocate dans plusieurs médias, dont Ouest-France.  “Juridiquement, l’immunité parentale fait qu’on ne pourrait pas venir lui reprocher une non-dénonciation de crime, sous réserve que l’enquête démontre que les parents avaient connaissance de l’exécution de ce projet”, ajoute-t-elle. Interrogé, l’un des avocats de Jean Gaillard (le beau-père), Olivier Chauvel se donne le temps de prendre connaissance de l’ensemble du dossier, “reçu seulement ce jour”. “Je veux pouvoir discuter avec mon client du fond de l’affaire afin de prévoir un éventuel appel qui peut-être entrepris dans un délai de dix jours, à compter de lundi. Le critère du trouble à l’ordre public (lié à la médiatisation de l’affaire) a certainement beaucoup joué dans la décision de placement et il risque de nous être opposé encore une fois en cas d’appel immédiat. Je crains aussi qu’une comparution en personne de mon client ne puisse se faire devant la chambre d’instruction en cas d’une seconde demande. Il faut donc prendre en considération tous ces critères. A ce jour, la décision de demander une remise en liberté n’est pas arrêtée. Mais quoi qu’il en soit une demande sera faite prochainement.”

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire