CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Sorties

AU CONSEIL MUNICIPAL : L’INDEMNITÉ DU DIRECTEUR DU TNB PASSE MAL À DROITE

test2

Directeur du TNB (théâtre national de Bretagne) à Rennes depuis 1994, François Le Pillouër, âgé de 66 ans, achèvera son mandat le 31 décembre prochain. Il quittera son établissement après un excellent bilan et  trois Molières décrochés par son théâtre.

Sauf que ces dernières années, il n’a pas eu de bol. On lui a reproché le train de vie ministériel du TNB (http://www.lepoint.fr/societe/les-folies-depensieres-de-la-direction-du-theatre-national-de-bretagne-15-09-2014-1863180_23.php) et 15 000 mails envoyés aux abonnés du théâtre pour voter PS (http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/03/15/le-directeur-du-tnb-utilise-son-fichier-pour-vanter-la-municipalite-ps_4383615_3246.html).

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais son indemnité de départ a fait le débat lors du conseil municipal le 5 décembre dernier. Hedwige de la Villartay, conseillère de l’opposition de droite et membre du conseil de surveillance du TNB, a demandé de la transparence au regard des “antécédents” de monsieur Le Pillouër. « Il n’y a rien de scandaleux dans cette indemnité. Elle est tout à fait conforme aux usages de la profession et bien inférieure à la provision prévue par le Théâtre. » lui a répondu Benoit Careil, adjoint au maire chargé des affaires culturelles ajoutant : “je ne peux vous donner son montant pour des motifs de confidentialité.» 

unknown-1Le théâtre national de Bretagne (photo Wikipédia)

Pour en savoir plus sur le calcul de l’indemnité de départ : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19693 A titre d’exemple, un directeur de centre dramatique national qui serait payé 10000 euros par mois avec 22 ans d’ancienneté toucherait ainsi une somme de 220 000 euros ! 

La position de la droite : 

La position de la gauche :

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire