18.6 C
Rennes
vendredi 24 mai 2024
AccueilActualitésUNE JOURNÉE TENDUE 

UNE JOURNÉE TENDUE 

Des affrontements cette nuit, des heurts aujourd’hui ! Ce 7 mars 2023, les radicaux et les forces de l’ordre ont la santé ! Entre midi et quatorze heures, ils se sont opposés violemment, place de Bretagne, et un peu moins, à Sainte-Anne. Vers 12 h 30, les hostilités ont commencé devant la Banque HSBC, au début du boulevard de la Tour d’Auvergne. Dans un nuage de lacrymogène, les policiers et gendarmes ont dégagé la zone avec l’aide d’un canon à eau. Devant eux, des manifestants bien souvent grimés et masqués ont jeté de nombreux projectiles. « Le préfet condamne l’utilisation de feux d’artifice sur les forces de l’ordre », indiquait dans un communiqué la préfecture. 

Vers 13 h, la police procédait à trois interpellations sur la place de Bretagne. Seul, des poubelles continuaient à brûler devant les yeux de passants pacifiques et éberlués. Repoussés vers les quais, les protestataires plus violents remontaient dans le centre-ville par la rue le quai de Chézy. En cortège, ils rejoignaient la place Sainte-Anne, en vandalisant de nombreux édifices publics et privés et en renversant une voiture GRDF. Les façades de Bouygues Telecom, d’une agence immobilière et de la Société Générale étaient brisées.

À 14 h, des opposants mettaient le feu à des poubelles, à deux pas du manège et de l’église Saint-Aubin. Mais très vite, les forces de l’ordre intervenaient sur la place Sainte-Anne pour maîtriser le sinistre et faire reculer les assaillants. Durant de longues minutes, deux cents à trois cents activistes toisaient la police et jetaient quelques projectiles (et quelques pommes de terre). Vers 15 h, les hostilités semblaient prendre fin, après un dernier baroud des autorités qui évacuaient les lieux. 

Pour contenir ces troubles à l’ordre public, les forces de l’ordre ont dû faire usage des engins lanceurs d’eau et de moyens lacrymogènes. « Onze personnes ont été interpellées principalement pour jets de projectiles sur personnes dépositaires de l’autorité publique (7), dégradation par tags (1) mais aussi pour dissimulation du visage (1). Une participante a par ailleurs été blessée. Rapidement prise en charge par le service départemental d’incendie et de secours, elle a été transportée au CHU Pontchaillou en urgence relative. Son état de santé n’est pas préoccupant.»

Le préfet salue l’engagement et le professionnalisme, constants, de forces de l’ordre, mobilisées pour assurer la protection des manifestants et des Rennais. «Le sens des responsabilités des organisations syndicales, l’action des forces de l’ordre et des services de secours, déterminés à assurer la protection des populations et garantir le droit de manifester, ont permis de contenir les débordements en marge du cortège.»

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

L’ASIE AUTREMENT AVEC MANON

Manon, 31 ans, est « Travel planner » depuis janvier 2024, à Rennes. Passionnée de tourisme et d’Asie, elle a décidé d’offrir ses conseils pour permettre...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser