CECI EST UN TEST 1
Actualités

UNE FIERTÉ ENSOLEILLÉE

test2

Pour une fois pas de lacrymos, mais des sonos ! Samedi 4 juin 2022, sous le soleil, ils étaient des milliers à défiler dans les rues de la capitale bretonne pour la marche des fiertés LGBTI. Lors d’un cortège coloré et parfois carnavalesque (présence de chars), la 28 édition a tenu ses promesses. Elle rassemblait surtout des jeunes dont certains brandissaient des pancartes où l’on pouvait lire : « tu peux aller te faire “queer” un œuf », « sauve un pédé brûle l’école républicaine », « ma mère est une lesbos, telle mère, telle gosse » et « unies, mais pas uniformes. » « Ces défilés restent une vitrine pour défendre nos droits », assurait Thomas. De temps à autre, l’on croisait des jeunes femmes réalisant des bulles multicolores aux couleurs du mouvement gay. D’autrefois, l’on remarquait des jeunes filles proposant des hugs (accolades sympathiques entre gens). Assurément, l’ambiance était bon enfant au contraire des manifestations de ces derniers mois. La soirée s’achève par une noz pride à l’étage, ce soir. 

Crédit photos : JCC, Daniel Enocq

La ville a déploré un grand drapeau en soutien de la communauté LGBTI.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire