14.8 C
Rennes
mardi 16 juillet 2024
AccueilActualitésUN RENNES AUTREMENT PAR NICOLAS LE GOFF

UN RENNES AUTREMENT PAR NICOLAS LE GOFF

Nicolas Le Goff sort deux bouquins : Bretagne autrement et Rennes autrement. Auteur de plusieurs ouvrages sur Paris du même acabit, le Vitréen d’origine s’en va à la découverte de la capitale bretonne. Mais chez lui, pas de nostalgie d’un Rennes passé. Il propose une exploration moderne et citadine. « J’ai posé la pointe de mon compas sur la gare et la maison du vélo où tous les moyens de locomotion sont disponibles pour aborder la ville de manières différentes. »

En guide urbain, Nicolas nous invite dans les bistrots, les restaurants, les sites culturels, architecturaux et sportifs. Rien n’est oublié au fil des pages. « Les accompagnateurs traditionnels se cantonnent très souvent à l’hypercentre. Ce qui m’intéresse au contrairei, c’est de voir les mutations des épicentres, de découvrir des lieux de vie et de convivialité dans d’autres quartiers. »

Ici où là, Nicolas le Goff identifie des pépites. Il a un petit penchant pour l’Aviation, Le Cortina, Les enfants terribles, La Reine du bal, Le Panama et l’électricien de Sainte-Thérèse, qui, le jour de marché, se transforme en gérant de café ! « L’endroit est authentique et réunit toutes les générations confondues.» À Rennes, il chérit le côté village. «Vu la taille de la ville, on peut s’y déplacer facilement en vélo, en métro ou à pied. Avec de la bonne volonté et de la curiosité, ce territoire est assez aisé à s’approprier.»

 Je veux rendre intelligible la ville. J’ai un côté passeur. »

Avec l’arrivée de la piétonnisation, des pistes cyclables, Nicolas propose de découvrir Rennes autrement. « Rennes s’est urbanisée comme les autres cités, en France, mais il reste encore des quartiers populaires et cette fameuse ceinture verte si singulière. Il y a des bouffées de respiration. On peut vite échapper de la ville et se retrouver en pleine nature avant de rejoindre les localités périphériques. Tout est à distance cyclable et en transports en commun.»

En proposant quelques intuitions, quelques destinations à explorer autour de Rennes, il sort du réflexe de beaucoup à filer tout droit sur Saint-Malo. «J’essaie de rester au plus près de notre agglomération et de réduire le périmètre des promenades.» Loin du tourisme du littoral, Nicolas suggère une parenthèse dans des endroits méconnus. «Les îles et les stations balnéaires n’ont pas besoin de moi pour faire leur promotion. Nous ne devons pas contribuer à leur surfréquentation.» En lieu et place de Saint-Briac, il convie les Rennais à découvrir Vitré, Paimpont, Bécherel, le Moulin du Boël, Fougères ou encore Chevaigné. «En se rendant dans la cité de l’ancien ministre Méhaignerie, c’est à peine 20 minutes de trajet. En chemin de fer, nous pouvons bouquiner, regarder le paysage. C’est finalement du tourisme assez agréable et abordable.»

J’aime tout autant évoquer l’étoilé que le bistrot du quartier de Sainte-Thérèse.

Vers Chevaigné, Nicolas invite à flâner, à méditer le long des chemins de halage de Betton et de Saint-Grégoire. «Une fois à destination, il est possible de revenir en train si le promeneur est trop fatigué.» Comme dans l’ancien temps, Nicolas Le Goff repart dans la Bretagne pittoresque où la voiture est bannie au profit du vélo, du ferroviaire et de la marche. Rennes autrement, aux éditions Ouest-France, au prix de 15 euros.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

FLAMME OLYMPIQUE : UNE RENNAISE EN HAUT DE LA TOUR EIFFEL

L’image restera sans doute dans l’histoire du sport et de l’olympisme. En haut de la Tour Eiffel, culminant à 330 mètres, ce 15 juillet, la judokate...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser