CECI EST UN TEST 1
Actualités

UN CINÉMA POUR L’EX-PRISON ?

test2

La ville a approuvé une subvention pour l’association Maison du cinéma portant le projet d’un Pôle image sur le site de l’ex-cinéma Arvor de la rue d’Antrain. “Le choix de conserver ce bâtiment dans le patrimoine municipal et de lui attribuer une affectation cinématographique est une sage décision”, convient Antoine Cressard, conseiller municipal de l’opposition En Marche. “Le projet de maison du cinéma associatif qui doit animer les lieux n’en est cependant qu’à son début.” 

L’Arvor ne devrait pas rouvrir au public avant 2023. Mais en attendant l’ouverture prochaine de ce lieu, l’élu s’inquiète aujourd’hui de la concentration des écrans dans l’hypercentre ou rejeté en périphérie au dépend des quartiers de la ville. “Si en général à Rennes les équipements culturels et sportifs sont plutôt équitablement répartis entre le centre et les quartiers, ce n’est visiblement pas le cas des cinémas généralistes ou d’art ou essai.”

Les quartiers au sud de la gare accueillent aujourd’hui de nouveaux lieux culturels déconcentrés comme le Conservatoire du Blosne ou le nouvel Antipode. “Mais dans ces lieux, principalement dédiés à la musique, aucun écran n’est prévu. C’est pourquoi nous vous proposons que demain dans le futur projet de la prison Jacques Cartier, soit prévu une salle de cinéma à vocation associative en lien avec les acteurs animant ce prochain lieu culturel du sud de Rennes. Nous souhaitons en effet que le paysage cinématographique rennais ne soit pas condamné à rester dans une situation si figée et déséquilibrée entre le centre-ville et les différents quartiers de Rennes.”

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire