maroquinerie artisanale

CECI EST UN TEST 1
Actualités

SANS-ABRIS : LES CENTRES D’ACCUEIL SONT OUVERTS MAIS LES MARAUDES SUSPENDUES…

test2

A l’heure de la pandémie du coronavirus, beaucoup de sans-abris étaient aujourd’hui dans la rue. Heureusement, certains d’entre eux ont rejoint ce soir les centres d’hébergements ouverts. Mais pour les autres dormant dans la rue, ils ne bénéficieront pas de la maraude du Samu social, ni demain lors des tournées du jour. D’après nos informations, ils profiteront encore moins de l’accueil de jour du Secours Catholique, ce mercredi.

Les établissements comme le CAO (Coordination Accueil Orientation), Skoazell (dispositif d’accueil, d’orientation et d’instruction de demandes d’aides financières), Puzzle (accueil de jour) et le 61 (accueil de jour destiné aux familles) seraient fermés jusqu’à nouvel ordre.

Bonne nouvelle en revanche le restaurant social Le Fourneau était ouvert aujourd’hui de 10h30 à 15h mais  a fait uniquement une distribution de plats à emporter. “Personne ne n’était admis au sein de l’établissement ni à rester dans la cour”, confie une source. Le RestosBus fournissait des colis alimentaires, ce soir. A cette heure, le 115 (numéro d’urgence reste toujours joignable. 

D’après des dernières informations données par des proches, Le Puzzle est réouvert pour les douches des SDF et les maraudes devraient reprendre au plus vite. “Ce qui est vrai un jour ou un instant T ne l’est plus le lendemain ou quelques heures plus tard… Tout est en train de se (re)mettre en place et tout le monde est mobilisé”, ajoute une source. 



A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

1 commentaire

  • […] “Dans cette période de confinement, l’attention aux personnes sans-abri et aux plus démunis est une priorité. Nous actionnons tous les leviers dont la Ville dispose mais nous n’avons pas capacité à tout faire. Beaucoup d’établissements hôteliers ou de bâtiments d’hébergement sont par exemple fermés et seul l’État a les moyens de les réquisitionner pour que les sans-abris puissent respecter les consignes sanitaires pour se protéger et protéger les autres.” Pour aller plus loin.  […]

Laisser un commentaire