CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Patrimoine

SALLE DE LA CITE : UN LIEU DE RECEPTION ALTERNATIF POUR LE CENTRE DE CONGRES

test2

La salle de la Cité n’a jamais été autant au coeur de l’actualité rennaise, ces derniers mois. Occupée et dévastée par des manifestants opposés à la loi travail, elle est aujourd’hui fermée au public. Cette situation n’est pas acceptable pour la droite municipale. “Cela ne peut plus durer”, a expliqué Hedwige de la Villartay, élue de l’opposition de droite, lors du dernier conseil municipal de Rennes, lundi dernier.

Haut lieu du patrimoine culturel, symbole du dynamisme musical de la fin des années 70, la salle de la Cité avait fait l’objet d’un projet de rénovation, il y a déjà treize ans. “Mais ce programme fut abandonné par la municipalité”, rappelle Hedwige de la Villartay. Treize ans après, l’opposition municipale revient sur ce dossier. Elle propose de faire de cet endroit un lieu de réception alternatif pour le futur centre de congrès. 

L’idée sera-t-elle retenue par la ville de Rennes ? Elle mérite de poser le débat sur l’avenir de l’une des plus grandes salles culturelles rennaises. “Nous devons nous intéresser à son avenir au plus vite,” explique un musicien rennais. “Nous ne pouvons laisser à l’abandon un tel lieu eu égard à son histoire. Ce ne serait pas digne de notre ville !” 

A partir de 1977, la salle de la Cité, décoré par Camille Godet, a accueilli de nombreux concerts dont première édition des Rencontres Trans Musicales le 14 et 15 juin 1979. Elle fut également investie par de manifestations, dont les Tombées de la Nuit, Agrock, le Festival Maintenant, Travelling…

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire