CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Stade Rennais

RENNES N’A PAS ENCORE GAGNÉ À DOMICILE

test2

Ce dimanche 17 septembre 2017, au Roazhon Park, les spectateurs espéraient une victoire des Rouge et Noir. Mais elle n’est pas venue. Les Rennais ont chuté devant les Aiglons et leur buteur Mario Balotelli. Ils perdent sur le score de 1 à 0 et restent dans la deuxième partie du classement. 

Que de regrets pour les Rennais ! Ils avaient le match à leur portée. Ils avaient la possibilité de marquer devant les Niçois en deuxième mi-temps, après une première mi-temps un peu terne. Mais quand cela ne veut pas, cela ne veut pas…Les Rouge et Noir n’ont pas réussi à renverser la vapeur. Ils n’ont pas réussi à faire la différence, malgré la reprise de Morgan Amalfitano (55e), les percées de Sarr et le retourné acrobatique de Benjamin Bourigeaud (77e). 

Applaudis par les supporters rennais, toujours derrière leur équipe, les Rennais ont livré un bon match. A l’image de leur capitaine et de Benjamin Bourigeaud, ils ont fait preuve de combativité. Ils étaient sur tous les ballons. Ils ont joué au ballon. Mais encore une fois, ils ont manqué d’efficacité. Ils ont raté le coche. Il faudra plus de réussite et être décisif dans la surface devant Saint-Etienne le week-end prochain. Sans compter les choix du coach…

La feuille de match. Stade Rennais/OGC Nice : 0 à 1. 24 892 spectateurs. But : Mario Balotelli. Cartons : Sanjin Prcić (jaune – 35e), Allan Saint-Maximin (jaune – 45+2), Jean Michael Seri (jaune – 69e), Christophe Jallet (jaune – 49e), Pierre Lees-Melou (jaune – 85e), Arnaud Souquet (jaune – 93e).  La composition du Stade Rennais F.C : Tomáš Koubek, Hamari Traoré, Ramy Bensebaini, Joris Gnagnon, Ludovic Baal, Benjamin André (c) (James Lea-Siliki 86e), Sanjin Prcić, Benjamin Bourigeaud, Morgan Amalfitano (Faitout Maouassa 77e), Wahbi Khazri (Firmin Mubele 59e), Ismaïla Sarr. La composition de l’OGC Nice Yoan Cardinale, Arnaud Souquet, Santos Marlon, Pierre Lees-Melou, Christophe Jallet, Dante (c), Jean Michael Seri (Nampalys Mendy 71e), Vincent Koziello, Allan Saint-Maximin (Rémi Walter 90+1), Mario Balotelli (Ignatius Ganago 82e), Alassane Plea. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire