Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités

RENNES MÉTROPOLE : 92 AUTOBUS ÉLECTRIQUES EN COMMANDE POUR 60,565 M €

test2

Vendredi 18 septembre 2020, Rennes Métropole a acheté 92 autobus “eCitaro ” électriques standards et articulés Mercedes-Benz auprès de la société EvoBus France (filiale du Groupe Daimler). “33 bus standards et 59 bus articulés seront ainsi progressivement mis en service sur le réseau Star, de 2022 à 2025”, confirme la métropole dans un communiqué.

Quatre portes au lieu de trois

Ce marché public, d’un montant de 60,565 M €, répond à la volonté de renouveler le parc de véhicules de transports en commun sans recourir à l’achat de bus diesel. » Jusqu’en 2020, Bluebus a permis à̀ Keolis Rennes d’expérimenter sur le terrain la technologie de ses bus standards électriques (7 Bluebus en exploitation commerciale sur la ligne 12 du réseau Star depuis le mois de mai 2018) ainsi que d’un bus articulé (ligne C6, rentrée 2020).

Fabriqués à Mannheim (Allemagne), les autobus eCitaro circulent déjà sur de nombreux réseaux de transports en commun en Allemagne, en Suède, au Luxembourg, en Suisse et en France. Leurs batteries sont fabriquées en Allemagne (Langen) et se rechargent au dépôt et aux terminus.

Les futurs bus articulés auront la particularité de compter 4 portes (au lieu de 3 pour les bus articulés actuellement en service sur le réseau Star), de présenter de larges surfaces vitrées, de comporter un “soufflet” partiellement transparent. “L’aménagement des bus permettra d’améliorer les circulations à l’intérieur, pour les passagers. 5 écrans (contre 3 dans les bus articulés actuellement en service) équipent l’intérieur des bus. Le conducteur disposera aussi d’un système innovant de vue aérienne à 360° destiné à faciliter et à sécuriser la conduite.”

Depuis 2018,  Rennes Métropole affirme sa volonté d’engager une première tranche de déploiement du parc bus de Rennes Métropole vers l’électrique d’ici 2024 »Nous nous fixons un objectif plus ambitieux encore que celui inscrit dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.  A horizon 2030, conformément aux objectifs du Plan de déplacements urbains (PDU), la totalité de la flotte de bus sera à̀ énergie propre, en électrique pour l’intra rocade et GNV pour les lignes métropolitaines.

Phrase du jour : “Rennes a choisi l’Allemagne au lieu de choisir un Breton comme Bolloré et ses Bluebus. Ce n’est pas très écolo”, reproche un chauffeur.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire