16 C
Rennes
dimanche 26 mai 2024
AccueilSportArchivesREGIONALES : LA DROITE MANQUE-T-ELLE DE PERSONNALITES POLITIQUES

REGIONALES : LA DROITE MANQUE-T-ELLE DE PERSONNALITES POLITIQUES

Aux Régionales : la droite bretonne a été laminée, battue et humiliée. Jean-Yves le Drian, pourtant cumulard, a battu nettement son adversaire du jour, Marc Le Fur (Les Républicains). En Ille et Vilaine, sa liste a décroché 52, 20 % (51,41 % dans la région), devant celle menée par Marc Le Fur, avec 29,13 % (29,72 % en Bretagne) et celle de Gilles Pennelle, avec 18,67 % (18,87 % dans la région).

Le Drian mieux qu’Appéré

A Rennes, où la moitié de sa population s’est abstenue, Jean-Yves Le Drian arrive largement en tête avec 63, 08 % des suffrages devant Marc le Fur (25, 81%) et Gilles Pennelle (11, 11%). Il fait même beaucoup mieux que notre maire Nathalie Appéré qui avait décroché 55, 83 % lors des dernières municipales. C’est dire sa victoire…

Dans la ville de droite de Saint-Malo, Jean-Yves Le Drian glane 49, 96 % des voix exprimées contre Marc Le Fur (32, 61%). Il gagne encore à Cesson Sévigné (52,6%), Chantepie (60,26%) et à Saint-Grégoire (47, 33%), pourtant fiefs de la droite. Seule la ville de Vitré reste à droite, Marc Le Fur étant crédité de 45, 25 %…

283 communes pour la gauche

En Ille et Vilaine, Jean-Yves Le Drian a raflé la mise sur 283 communes, sur 353. Marc Le Fur et Les Républicains-UDI ont gagné seulement dans 62 communes, principalement dans l’Est du Département et dans la station balnéaire huppée de Saint-Briac. Gilles Pennelle et le Front national l’emportent dans seulement 7 communes : Monthault, Visseiche, Mellé, Saint-Georges-de-Gréhaigne, Comblessac, Saint-Séglin et Saint-Sulpice-des-Landes.

A ce grand jeu électoral, la droite est la grande perdante…devant Jean-Yves Le Drian. Elle n’a pas su profiter des faiblesses gouvernementales, encore moins d’un contexte favorable politique. Elle a échoué lamentablement. Bien sûr, Marc Le Fur a mené une belle campagne. Mais était-il suffisamment connu en Bretagne ? Avait-il à ses côtés des personnes charismatiques…

La droite sans personnel politique

Non et encore non…Prenons l’exemple des ses colistiers d’Ille et Vilaine. Sa tête de liste, Bernard Marboeuf, est effectivement connue pour être président de Fougères communauté. Mais il est presqu’inconnu des Rennais et des Malouins où il n’engrange pas un capital sympathie à faire pâlir d’envie Gourcuff au Roazhon Park…

Et que dire des autres…On a du mal en effet à se souvenir de leurs prénoms et noms, à l’exception de Caroline Ollivro (ancienne candidate à la mairie de Rennes), de Bertrand Plouvier (futur candidat à la mairie de Rennes) et bien sûr de l’éternel représentant de la famille Méhaignerie, en l’occurrence pour cette élection Laurence Maillart-Méhaignerie, chef d’entreprise rennaise.

Mais en dehors de ces seconds couteaux, on a eu du mal à trouver une célébrité politique comme jadis dans les années quatre-vingts où l’Ille et Vilaine comptait au moins deux ténors, Méhaignerie et Madelin. Mais surtout…on est inquiet. Pas de renouvellement dans les équipes de droite prévu à l’horizon et pas de personnalités civiles connues non plus (avocats, chefs d’entreprise ou autres). Bérézina totale…à la différence de la gauche qui sait piocher dans le vivier sciences-po et dans la société civile. La droite n’est pas sortie de l’auberge !

(1) Nathalie Appéré en est un grand exemple. Même si convenons-le, le jargonnage de Sciences-Po commence à en agacer plus d’un !

(2) La gauche sait piocher dans le milieu associatif, enseignant ou encore administratif, bref dans ses milieux traditionnels. La droite a en revanche bien du mal à trouver des personnalités politiques. Les grands chefs d’entreprises ou avocats préférèrent s’occuper de leurs affaires…et n’ont plus temps pour l’intérêt général. « Trop de risques pour mes affaires, » nous disait l’un d’eux. «Je n’ai pas la possibilité de mettre en disponibilité ! »

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

INCENDIE DANS LE QUARTIER DE VILLEJEAN

Le dimanche 26 mai 2024, en fin de journée, un incendie s’est déclaré dans un immeuble de quatre étages situé square du Nivernais, dans...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser