maroquinerie artisanale

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

QUAND UN ANCIEN MAIRE DE RENNES LOGEAIT AU TY ANNA

test2

Le Ty Anna est l’un des troquets les plus connus de la place de Rennes. Il est l’établissement réputé pour servir le café le moins cher. Mais il est aussi un endroit où des milliers rennais y sont venus au moins une fois pour assister à un concert de quelques groupes locaux. Mais peu savent qu’ici le maire de Rennes Leperdit habita cette maison où il est mort le 3 août 1823 comme le dit une plaque commémorative. Son échoppe était au rez-de-chaussée.

Célèbre pour son opposition à Carrier

Jean Leperdit est sans doute l’un des élus rennais les plus célèbres. Il possède une statue place Champ Jacquet en bronze sculptée, porte le nom d’une rue et est inhumé dans l’une des plus belles tombes du cimetière Nord. Il fut même peint par Thérèse de Champ Renaud (devenue Thérèse Moreau de Tours) dans un tableau aujourd’hui propriété par le Musée de Bretagne.

Né en Bretagne, à Noyal-Pontivy en 1752, le jeune Leperdit s’installe comme maître tailleur dans la rue d’Echange. Devenu officier municipal, l’homme politique est resté dans les annales pour avoir tenu tête à Jean-Baptiste Carrier. Il sauve de la mort quelques administrés rennais suspectés d’actes répréhensibles contre la Révolution française.

Une statue place du Champ Jacquet

Le 21 février 1794, il est nommé maire en lieu et place d’un certain Elias, aujourd’hui oublié. Il quitte ses fonctions en octobre 1795. Leperdit perd la vie dans un incendie contre lequel il se battait.  Réalisée en 1892, œuvre d’Emmanuel Dolivet, sa statue d’origine le montrait déchirant une liste de suspects. Elle a été fondue par les Allemands fin 1941 durant la période noire de l’Occupation. Grâce un moulage récupéré chez un antiquaire, une nouvelle statue fut érigée  le 12 décembre 1994, place du Champ Jacquet.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire