CECI EST UN TEST 1
Actualités Stade Rennais

PSG AU TAPIS ! 

test2

“On a fait le match qu’il fallait”, explique Bruno Genesio, coach rennais. “Il y avait tout pour battre cette équipe. De l’envie, de la solidarité, des facultés à faire beaucoup d’efforts. On a ajouté du jeu, du pressing et il a aussi fallu une part de réussite que l’on n’avait pas forcément eue, par exemple à Bordeaux.”

Fiers du travail fourni

Ce dimanche 3 octobre 2021, sous un soleil radieux, les Rouge et Noir ont remporté une belle victoire contre des Parisiens endormis durant une bonne partie de la rencontre. Ils ont proposé l’une des belles prestations de leur début de saison et sont surtout les premiers à battre les Parisiens. “On est fiers du travail fourni pour notre public qui a encore été important encore aujourd’hui”, ajoute Bruno Genesio.

Dès l’entame du match, les Bretons mettaient de l’envie, de la hargne et de l’allant. Ils s’en donnaient à coeur joie avec Gaétan Laborde (9e minute), Jonas Martin (16) et Sulemana (21e minute). Mais malheureusement, les Parisiens reprenaient du poil de la bête. Leur joueur vedette, Lionel Messi, frappait la barre transversale sur un coup-franc magnifiquement tiré. “Ce fut le tournant du match”, assure Bruno Genesio. “Ça aurait pu changer beaucoup de choses s’il avait marqué.”

Une minute de folie

Courbant l’échine, les Rennais laissaient passer l’orage durant de longues minutes angoissantes. Ils tenaient le choc et marquaient juste avant la mi-temps grâce à Gaétan Laborde sur un centre du bouillonnant Kamaldeen Sulemana. De retour du vestiaire, ils récidivaient dans les premières secondes de la seconde mi-temps par l’excellent Tait, admirablement servi par Gaétan Laborde. On ne pouvait pas rêver mieux….

Dans le stade, malgré l’absence du KOP, c’était l’effervescence. Debout, le public était en communion avec ses joueurs. “Ils sont où les Parisiens  ?”, entendait-on dans les travées. Mais la fin de la seconde mi-temps était toutefois stressante face aux assauts parisiens. Heureusement, les défenseurs rennais, pourtant décriés ces derniers temps, sortaient un très bon football, renvoyant de la tête et du pied toutes les tentatives parisiennes. Au point que Mbappé, énervé, était sanctionné d’un carton jaune à la 86e minute. Auparavant, l’arbitre Rémy Buquet annulait le penalty qu’il venait juste de siffler, et ce après consultation de la vidéo. 

Dans le temps additionnel, Rennes tenait bon. “On ressent de la fierté”, convient Flavien Tait. “En Ligue 1, on était un peu mal embarqués. Sur le plan comptable, on n’avait pas encore validé ce que l’on faisait de bien sur le terrain. On est les premiers à faire tomber le PSG cette saison. On n’a pas pris de but, c’est important. C’est un match référence. On peut être fiers mais le football, c’est la régularité. Si l’on veut s’installer dans le haut de tableau, il faudra rééditer ce genre de performance.”

Feuille de match. 9e journée de Ligue 1 Uber Eats. Stade Rennais F.C. / Paris : 2-0. Dimanche 3 octobre 2021 – 13h00. Roazhon Park. Buts : Gaëtan Laborde (45e), Flavien Tait (46e). Avertissements : Stade Rennais F.C. : Gaëtan Laborde (jaune 24e), Jonas Martin (jaune 55e). Paris SG : Presnel Kimpembe (jaune 55e), Gianluigi Donnarumma (jaune 56e), Kylian Mbappé (jaune 86e).

Un hommage à Bernard Tapie.

La composition du Stade Rennais F.C. : Alfred Gomis, Hamari Traoré (c), Warmed Omari, Nayef Aguerd, Birger Meling, Jonas Martin (Baptiste Santamaria 75e), Flavien Tait (Lesley Ugochukwu 87e), Benjamin Bourigeaud (Lorenz Assignon 75e), Kamaldeen Sulemana, Gaëtan Laborde, Martin Terrier (Serhou Guirassy 75e). Entraîneur : Bruno Genesio

La composition du Paris SG : Gianluigi Donnarumma, Marquinhos (c), Presnel Kimpembe, Achraf Hakimi, Nuno Mendes, Idrissa Gueye (Ander Herrera 76e), Marco Verratti (Georginio Wijnaldum 76e), Angel Di Maria, Lionel Messi, Neymar (Mauro Icardi 76e), Kylian Mbappé. Entraîneur : Mauricio Pochettino. Arbitre principal : Ruddy Buquet. 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire