CECI EST UN TEST 1
Actualités

PRÉVENTION DU SUICIDE : UN SEUL NUMÉRO LE 3114

test2

Annoncé par le ministre de la Santé et des Solidarités,, le numéro national de prévention du suicide est entre en fonctionnement ce vendredi 1er octobre. Ce numéro gratuit et confidentiel sera accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, depuis tout le territoire national (Métropole et Outre-Mer). Pour la Bretagne, cette continuité nuit comme jour sera assurée par le centre opérationnel de Brest.

La ligne permettra, sur l’ensemble du territoire et de manière immédiate, une prise en charge sanitaire des personnes ayant des idées suicidaires, depuis les premières idées de mort jusqu’à la crise suicidaire. Ce nouveau service sera assuré par des professionnels de soins spécifiquement formés pour assurer des missions d’écoute, d’évaluation, d’orientation et d’intervention, au sein de centres régionaux répondants situés dans des établissements de santé, et en lien notamment avec le SAMU.

Pour la Bretagne, le centre opérationnel de Brest, en lien avec les professionnels du CHRU de Brest, assura cette continuité de réponse 7j/7, de jour comme de nuit, puisqu’il sera le relais des centres de jour de l’inter-région Grand Ouest, Nouvelle-Aquitaine et Bourgogne-Franche-Comté (cf. annexes 1 et 2).

Le taux de suicide en France est l’un des plus élevés des pays européens : il constitue la deuxième cause de mortalité des 10-25 ans après les accidents de la route. La région Bretagne demeure la région française la plus touchée par le suicide. Selon les données de février 2021 de l’ORS Bretagne. Près de 700 suicides sont dénombrés chaque année en Bretagne : 35 % des suicides ont lieu entre 45 et 59 ans. On observe une surmortalité masculine (+54 %) et féminine (+46 %) par rapport à la moyenne nationale. En moyenne, 20 tentatives de suicides par jour sont constatées en Bretagne : 59 % d’entre elles concernent des femmes, principalement âgées de 15 à 24 ans et de 45 à 54 ans. Les départements des Côtes d’Armor et du Morbihan, sont, à ce jour, les plus concernés.

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire