14.4 C
Rennes
samedi 13 juillet 2024
AccueilActualitésPRÈS D’UN MILLION D'EUROS DE PRIME POUR 2000 AGENTS DE LA VILLE...

PRÈS D’UN MILLION D’EUROS DE PRIME POUR 2000 AGENTS DE LA VILLE DE RENNES

Le conseil municipal de Rennes a voté le principe d’une prime exceptionnelle de 30 euros par jour pour 2000 agents de la ville de Rennes et du CCAS, présents sur le terrain durant le confinement imposé par le Covid-19. « Ils ont été mobilisés dans des services différents, tournant autour notamment du médico-social », confie Hubert Chardonnet, adjoint au maire.

Cette prime vient compléter les salaires versés en totalité durant la crise. « Elle est non négligeable et couvre la période du 17 mars au 10 mai dans la limite d’un plafond de 1000 € », précise l’élu. « Elle sera exonérée d’imposition. Toutefois, quelques agents en télétravail en seront également attributaires dans la mesure où leur rythme de vie a subi quelques modifications. Leur liste n’est pas encore définitivement arrêtée. »

Cette mesure est estimée à un coût de 385 000 € pour la ville de Rennes et 605 000 € pour le centre communal d’action sociale. « Un premier versement interviendra sur la paye du mois de mai. Il aura une signification beaucoup plus concrète qu’une simple médaille… »

« Il n’y a pas de problème pour cette prime », a estimé l’élu de droite, Loïck Le Brun. « C’est votre choix de gestion et nous comprenons qu’en tant qu’employeur vous souhaitiez motiver et récompenser celles et ceux qui ont dans des moments difficiles ont été sur le terrain. » Mais l’élu demande aujourd’hui à regarder le monde qui nous entoure ! « Il y a les très petites entreprises, les PME,  les artisans, les commerçants et leurs salariés qui ont vu durant cette période la diminution de leur traitement. Dans les prochains débats sociaux, il faudra noter ces grandes différences. »

« Derrière les fonctionnaires, la question c’est le service public », a répondu Hubert Chardonnet. « Encore une fois, les fonctionnaires ont montré que s’ils n’avaient pas été là cette crise n’aurait pas eu d’issue positive. Nous n’aurons jamais un service public de qualité si nous n’avons pas des garanties essentielles et permanentes sur les salaires. »

La revendication du jour : Élu de la France Insoumise, Jean-Paul Tual approuve cette prime. Mais il profite de l’occasion pour demander le « maintien des effectifs en personnel des EHPAD, notamment la nuit »,  des « remplaçants » dans les écoles et le retour provisoire à la semaine de quatre jours plutôt que quatre jours et demi dans les établissements scolaires.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

L’ARTILLERIE LOURDE AU PARLEMENT

La place du Parlement de Bretagne a été le théâtre d’une cérémonie exceptionnelle à l’occasion de la Fête nationale, ce samedi 13 juillet 2024....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser