maroquinerie Rennes

CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE DANS LE CENTRE VILLE ÉLARGI JUSQU’AU 31 AOÛT

test2

“Alors que le virus circule toujours activement, un relâchement dans l’application des gestes barrières est observé”, a expliqué Cécile Guyader, préfète déléguée pour la défense et la sécurité de la zone Ouest, avec à ses côtés Stéphane Mulliez, directeur général de l’ARS Bretagne. “Il entraîne une augmentation du nombre de personnes testées positives au Covid-19 en Ille-et-Vilaine.”

Afin d’endiguer l’apparition de nouveaux foyers épidémiques et de casser localement les chaînes de transmission, les autorités préfectorales ont élaboré un plan d’actions départemental en sept axes. Parmi les mesures les plus importantes : le port du masque sera rendu obligatoire, sur la voie publique, pour les personnes de onze ans et plus dans les lieux identifiés comme faisant l’objet d’une concentration importante de personnes à compter du samedi 8 août et jusqu’au 31 août inclus dans les villes de Rennes, Saint-Malo, Cancale et Vitré.

Du 8 août au 31 août

A Rennes, le centre-ville est concerné par la mesure (voir notre carte). Mais pas seulement : le quartier Baud-Chardonnet et la base nautique des Étangs d’Apigné (samedis et dimanches) nécessiteront l’obligation de protection. Le port du masque sera rendu obligatoire dans l’ensemble des marchés de plein air, des salons et foires en extérieur, des braderies et des brocantes du département à compter du samedi 8 août 2020 et jusqu’au 31 août inclus.

En cas d’infraction, le non-port du masque dans les espaces sera  puni d’une contravention de 135€, augmentée à 1500€ en cas de récidive, et jusqu’à 6 mois de prison et 3750€ d’amende en cas de quatre infractions en 30 jours. « Les jeunes feront l’objet d’une sensibilisation accrue au respect des gestes barrières par le lancement d’une campagne de communication sur les réseaux sociaux et par un rappel adressé aux exploitants de bars et restaurants », ajoute la préfecture.

Trois camions mobiles

L’accès aux dispositifs de dépistage et les mesures de prévention seront renforcées pour l’ensemble de la population par une amplification des capacités de prélèvement ainsi que des capacités d’analyse. “Cela se fera notamment par la mise en place de trois camions mobiles à compter du lundi 10 août sur le département. Avec ces dispositions, la capacité hebdomadaire de prélèvements passera de 14 000 à 18 900. Si nécessaire, la préfecture pourra s’appuyer sur le SDIS et les associations de sécurité civile pour augmenter encore ces capacités.”

En fonction de l’évolution de la situation épidémiologique du département, l’ensemble de ces mesures pourra être complété ou renforcé, toujours en lien étroit avec les maires. Par rapport au 6 août 2020, la Bretagne enregistre 103 cas supplémentaires. A 16 h, ce jour, le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne par diagnostic biologique (PCR) depuis le 28 février est de 4183 (+ 103 depuis jeudi 6 août 2020) ainsi répartis : 1265 (+ 46 depuis jeudi 06/08/2020) personnes résidant en Ille-et-Vilaine ; 897 (+8 depuis jeudi 06/08/2020) personnes résidant dans le Finistère ; 842 (+6 depuis jeudi 06/08/2020) personnes résidant dans le Morbihan et 794 (+8 depuis jeudi 06/08/2020) personnes résidant dans les Côtes d’Armor. 

La prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital en Bretagne est actuellement la suivante. Sept patients sont pris en charge (sans évolution depuis mardi 04/08/2020) en service de réanimation et 55 (sans évolution depuis mardi 04/08/2020) dans d’autres modes d’hospitalisation. 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire