13.8 C
Rennes
lundi 20 mai 2024
AccueilActualitésPLUS DE GAZON MAUDIT DANS LES DÉCHÈTERIES

PLUS DE GAZON MAUDIT DANS LES DÉCHÈTERIES

Au 1er janvier 2024, la métropole de Rennes interdira les dépôts des tontes de pelouse en déchèteries et arrêtera la collecte de végétaux dans le secteur intrarocade de Rennes Métropole (Rennes, Saint-Grégoire, Cesson). À l’annonce de ces deux mesures, des Rennais et des Rennaises n’ont pas tardé à réagir. « Il n’y a pas d’autres décisions à prendre dans un tel contexte de violences », explique Jean-Baptiste. « Qu’est-ce que l’on va en faire ? », s’interroge Laurence. 

Considérés à tort comme des déchets verts, ces végétaux sont de formidables ressources », assure Rennes, métropole dans un communiqué. « Leur dégradation (et biodéchets en général) engendre la création de fertilisant naturel. » 

En lieu et place des tontes, la métropole entend surtout à encourager d’autres pratiques : le mulching (herbe coupée sur place), la tonte différenciée et la conversion d’une partie du jardin en prairie fleurie. Pour changer leurs habitudes, les habitants seront accompagnés lors d’ateliers de formation « zéro déchet ». « Ils seront notamment sensibilisés à l’emploi d’essences adaptées au dérèglement climatique, peu gourmandes en eau. Du personnel sera sinon dédié en déchèterie durant les premiers mois d’application des nouvelles règles de dépôt.   Des démonstrations de mulching (voir définition ci-dessous) seront organisées afin de permettre à tous les usagers d’adopter ces pratiques simples et vertueuses. »

Des réserves 

Lors de rencontres et d’animations, les professionnels (paysagistes, jardineries) pourront conseiller les particuliers et faire la promotion de broyeurs. « Nous comprenons l’ambition générale de ce plan stratégique 2030. Car nous n’ignorons pas l’enjeu que représente pour une collectivité comme la nôtre, le volume colossal de déchets végétaux que les services métropolitains doivent traiter annuellement. », explique Antoine Cressard, pour le groupe Macroniste, Révéler Rennes. 

L’opposition émet toutefois quelques réserves. » La métropole ne laisse plus aux usagers d’autre choix que de gérer par eux-mêmes. On est là dans un exemple typique et regrettable d’écologie punitive. (…) Ce changement des pratiques doit être réalisé dans un délai très court, ce qui nous paraît clairement précipité. » Et d’ajouter : « la campagne de communication sera insuffisante pour convaincre les Rennais et les Rennaises de faire évoluer leurs pratiques. Ces bouleversements demandent du temps et de la pédagogie et certainement pas de l’empressement. »

Proposées par la métropole, les solutions d’accompagnement des usagers laissent dubitatif le groupe Révéler Rennes. « On trouve des vœux pieux relevant d’une sorte de volonté magique et de méthode Coué. Les autres mesures nous surprennent aussi un peu. Car elles exigent les utilisateurs de se tourner vers le marché privé pour se doter à leurs frais du matériel adapté (kit mulching et autres broyeurs) ou s’offrir l’intervention de professionnels pour entretenir leurs jardins. »

Une partie de la gestion des déchets verts serait confiée au secteur privé. «Pourtant, la Métropole prélève une taxe d’ordures ménagères qui englobe leur traitement. Le risque est de voir réapparaître des pratiques peu citoyennes : des dépôts sauvages, l’utilisation des bacs de détritus ou pire la destruction de ces déchets par le feu. Il faut faire évoluer les usages autour de ce maudit gazon. Mais la méthode la fois brusque dans sa temporalité et raide dans ses mesures ne nous paraît pas adaptée à une mutation sereine des comportements. »

Infos + : En 2021, 31,421 tonnes de végétaux sont recueillies sur le territoire de Rennes Métropole (soit 13,5 % de la totalité des déchets pris en charge par le service public de gestion des déchets). 92 % des végétaux proviennent des particuliers, 6 % émanent des professionnels et 2 % des activités techniques des communes.

Qu’est-ce que le mulching ? Le mulching consiste à tondre sans ramassage. Cette technique naturelle permet de ne plus collecter l’herbe et de fortifier votre gazon.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

L’EMPIRE DU MILIEU AU COEUR DE MAUREPAS

Ce lundi de Pentecôte, les représentants de l’Institut Confucius et l’association Les Agi'thés ont inauguré en grande pompe le jardin chinois au parc de...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser