maroquinerie Rennes

CECI EST UN TEST 1
Actualités Commerces

PIVOINE, ROSE ET LISIANTHUS : LES TROIS FLEURS DE LA FÊTE DES MÈRES

test2

La fête des Mères est un rituel depuis plus de soixante ans. Elle est l’une des plus grosses ventes annuelles avec la Saint-Valentin. Encore une fois, ce fut le cas. Dès 11 heures ce matin, des fleuristes n’avaient plus de fleurs à l’exception de quelques plantes déjà en pot. “Je n’ai plus rien, monsieur”, affirmait l’un.

Mais chez beaucoup, l’approvisionnement a réussi à faire face à la demande. “On a loupé le 1er mai avec muguet”, expliquait une commerçante. “Il fallait ne pas se rater… pour la fête des mères.”Crise du covid oblige, les files d’attente étaient nombreuses ce matin devant les échoppes de fleurs dans le centre-ville. “J’attends depuis vingt minutes”, confiait une jeune femme. Les plus prévoyants avaient toutefois pris les devants en passant une commande hier dans la journée de samedi.

Chez les fleuristes, les roses ont toujours la côte. Mais de sérieuses concurrentes commencent à lui tenir la dragée haute ! La pivoine a été la star cette année. Fleurie à temps, elle était sur tous les étals, souvent en robe blanche et parfois violette. En deuxième place, l’orchidée (venant souvent des Pays-Bas) a trouvé de nombreux fans, tout comme le lisianthus, notre préféré et troisième sur le podium.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire