CECI EST UN TEST 1
Actualités

PERSONNALITÉS OUBLIÉES RENNAISES : LE PILOTE AUTOMOBILE MAHÉ

test2

Norbert-Jean Mahé n’a pas de rue à son nom dans la capitale bretonne. Il a bien été vite oublié. Mais en son temps, il est un pilote de renom. Né le 12 juillet 1903 à Rennes, il est le spécialiste d’épreuves d’endurance. Au volant d’une Bugatti Type 44, il remporte la onzième édition des 24 Heures de Spa en 1934 avec son compatriote Jean Desvignes. 

Dix-sept ans d’écart

Durant vingt ans, le Rennais à la moustache élégante dispute sept courses entre 1934 et 1953 sur le circuit du Mans. À deux reprises, il finit dans les dix premiers, à 17 années d’écart. Il se classe neuvième en 1934 (et premier français sur Bugatti Type 44) avec Desvignes et encore neuvième en 1951 sur Ferrari 212 Export (avec Jacques Péron cette fois). 

En 1938, le Rennais est au Mans au volant d’une Talbot-Lago T150SS Coupé. En 1939, toujours sur la même voiture, il abandonne au bout de quatre tours avec Philippe Massa. Après la guerre, en 1949, il revient à nouveau au Mans. Cette fois-ci, il est à bord d’une Simca Huit avec Roger Crovetto. Il termine 14e, après 179 Tours. Les années suivantes, il se classe 20e (Gordini T11MM) en 1952 et  21e (Fiat 8V) en 1953.

Mais Le Mans n’est pas son seul lieu de compétition. On l’aperçoit lors du rallye de Monte-Carlo, sur une Simca-Aronde. Il est mort le 27 août 1961, à Palma de Majorque, à l’âge de 58 ans. En dehors de ces résultats, on ne sait très peu de choses sur lui…Avis aux chercheurs. 

Jean Mahé, à bord de Ferrari 212 Export

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire