CECI EST UN TEST 1
Actualités

PAS DE BILLETTERIE OUVERTE POUR LA RENCONTRE RENNES-FENERBAHCE : LA COLÈRE GRONDE !

test2

Le Stade rennais F. C. a pris à regret la « décision de ne pas ouvrir sa billetterie Grand Public » ce lundi 12 septembre à 15 h, pour la rencontre contre le VS Fenerbahce SK, en ligue Europa. « Cette décision nous attriste. Mais à la lecture des recommandations de nos interlocuteurs et au regard des récents débordements, elle s’impose comme la plus responsable pour continuer à recevoir son public dans les meilleures conditions possibles», expliquent les dirigeants bretons du club. 

Incompréhension

Pour expliquer cette position, les autorités font valoir une cohabitation difficile entre supporters, des manifestations de Kurdes, la venue de fans du Besiktas (autre club d’Istanbul) et le manque d’effectifs policiers (mobilisés pour le Space). Mais pour beaucoup de Rennais, la pilule a du mal à passer sur les réseaux sociaux et dans le centre-ville. « Je n’ai pas pu souscrire d’abonnements », précise Yannick. « J’espérais me rattraper avec un match de coupe d’Europe… » Même colère de la part d’Anthony. « Je trouve cela scandaleux de ne pas ouvrir la billetterie aux personnes ayant déjà acheté une place cette année, cela aurait permis de remplir le stade sans risque. Le SRFC l’ayant envisagé la semaine dernière, j’imagine que c’est techniquement faisable. » Même sentiment chez Fanch. « Il fallait proposer un pack pour trois matchs européens au grand public. »

Fan des Rouge et Noir, Marc voit de l’ostracisme dans cette décision. « Encore une fois, le Stade rennais préfère les abonnés et manque de respect aux non-abonnés. C’est une honte ! La violence dans les tribunes à bon dos. » Un autre évoque un vrai scandale. « C’est du jamais vu ! Au lieu de garantir les mesures nécessaires, on prive des milliers de supporters d’aller au Roazhon Park. Et tout ça pour éviter de vendre aux fans turcs. Quelle incompétence ! » Certains sont verts de rage. « Je ne vois pas pourquoi on devrait subir les effets de la connerie des autres », affirme l’un. « C’est la reconnaissance de l’incapacité des pouvoirs publics à assurer la sécurité. Conséquence : les Rennais non abonnés ne peuvent venir soutenir leur équipe. Honteux ! », renchérit Yves. 

Les incidents entre Liverpool et Réal Madrid ont-ils fait craindre aux autorités bretonnes des débordements ? « Visiblement, le principe de précaution et d’interdiction prime sur le principe d’aller et venir », s’agace un supporter.

Certains jugent toutefois positif le choix de restreindre. « C’est une sage décision même si cela est regrettable d’interdire presque 10 000 places pour une minorité d’imbéciles. Il va falloir donner de la voix à 19 000 personnes », convient Kévin. « Mieux vaut prévenir que guérir. Je préfère que les gens soient chez eux en sécurité que de risquer un accident pour un match de foot. »Toutefois, certains auraient privilégié une autre décision. « On aurait dû demander aux instances footballistiques de décaler la rencontre. Cela fut possible pour le match contre Arsenal ! », explique Johann. D’autres appellent les autorités à prendre leur responsabilité. « C’est l’incompétence des décideurs publics dans toute sa splendeur. À part interdire, savent-ils faire autre chose ? Comment tous les pays font-ils ? Ils cherchent et trouvent des solutions. Nous sommes pathétiques. Pour une prochaine fois, il faudra peut-être anticiper…»

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire