CECI EST UN TEST 1
Actualités

NOUVELLE PRÉFECTURE : UN PAQUEBOT LUMINEUX, SOBRE ET FONCTIONNEL

test2

Le bâtiment est moderne, fonctionnel, sobre et écologique. Installé le long du boulevard d’Armorique, en face du quartier de la Bellangerais, il est caché derrière un grand mur noir, où sur son fronton est écrit « préfecture » en français, en breton et en gallo. Dans son hall, des étrangers attendent des papiers dans des bureaux tout neuf. Ils ont pris rendez-vous avec la République par téléphone ou sur internet. « Nous avions prévu une implantation beaucoup plus tôt », explique le préfet d’Ille-et-Vilaine et de Bretagne, Emmanuel Berthier, aux côtés de son nouveau secrétaire général, Paul-Marie Claudon. « Mais nous avons dû faire face au redressement judiciaire d’une entreprise en juillet, retardant notre chantier. » 

Acquise en Vefa (vente en l’état de futur achèvement), la préfecture est désormais un paquebot d’extérieur noir de quatre étages. Mais à l’intérieur, la République est colorée ! Les murs sont verts ou bleus pour l’ensemble de son personnel (350 salariés), réparti dans trois grandes directions. « Nous travaillons dans un espace feutré, souvent en open space », indique Denis Biron, haut responsable du Secrétariat général commun départemental.  Exception de taille, le centre opérationnel du « cabinet » est séparé en trois univers hyper sécurisés afin de permettre aux collaborateurs du préfet de réfléchir face aux crises majeures de la région. « Nous avons une salle de repos pour faire un pas de côté, » explique la directrice du cabinet, Élise Dabouis. « Notre cellule est calquée sur les organisations ministérielles, » confie un membre de la communication de la préfecture. 

Dans ce grand bâtiment, tout n’est pas encore terminé. Mais rassurez-vous, le fameux principe de continuité du service public est assuré pour les administrés. Installée dans un nouveau quartier, la préfecture est desservie par la ligne C5 (arrêt Bellangerais), la ligne 14 (arrêt Armorique)  et la ligne b (arrêt Gros Chêne). À compter du 24 octobre, le C3 viendra compléter le dispositif. 

Au sein de la préfecture, le parking est réglementé et restreint aux seuls véhicules autorisés (moins de 31 places par rapport à l’ancienne préfecture). Mais d’ores et déjà, beaucoup de riverains pestent contre les stationnements anarchiques. « Cette implantation est un choix de la ville », reconnaît un haut fonctionnaire en aparté. « Nous avons essayé d’optimiser les transports collectifs et le covoiturage à travers un plan de redéploiement de mobilité avec la municipalité. Nous sommes en phase de réglages. Le réseau de bus sera augmenté d’ici le 24 octobre pour faciliter les déplacements », ajoute le préfet. Un parking pourrait être ouvert d’ici à deux ans, à l’occasion du réaménagement du quartier. 

Infos + : Depuis mercredi 21 septembre, le service d’accueil tourne normalement pour les usagers, munis d’une convocation ou d’un justificatif pour accéder à la préfecture. Leur accès est simplifié par un nouveau gestionnaire de file d’attente. « Environ 150 personnes par jour viennent nous voir pour des cartes de séjour et autres prestations », précise un haut fonctionnaire. L’accueil téléphonique demeure le 0800 713 635 (numéro gratuit), de 8 h à 17 h 30.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire