8.1 C
Rennes
samedi 18 mai 2024
AccueilActualitésNOTRE PALMARÈS DES PERSONNALITÉS RENNAISES DE L’ANNÉE

NOTRE PALMARÈS DES PERSONNALITÉS RENNAISES DE L’ANNÉE

Notre confrère Ouest-France a proposé dans son édition du lundi un vote pour élire la personnalité rennaise de l’année. Sans dénigrer leur choix, nous vous proposons nos personnalités, choisies pour leur engagement et activisme dans la vie locale rennaise.

1 – Pascal Branchu, le président de La nature en ville, est un infatigable défenseur de l’écologie. On l’a vu aux côtés de Daniel Cueff, lutter pour l’arrêté anti-pesticides ; on l’a également entraperçu dès qu’il y avait un arbre à défendre à Rennes. S’il y existe un pur et authentique écologiste rennais, c’est à coup sûr Pascal Branchu. Il a été très présent notamment contre l’abattage des arbres, avenue Janvier.

2 – Jeanne Larue, dit Jeanne Latarzane, est avocate. Elle vient de gagner en appel un procès essentiel pour nombre de voyageurs locaux et nationaux, celui de l’accident de TER de Saint-Médard-sur-Ille (2 morts, 48 blessés), condamnant la SNCF à une amende cumulée de 600.000 euros. Mais quelques jours après, la SNCF, contrairement à ses dires lors du délibéré en appel, a formé un pourvoi en cassation. En dehors de ses activités d’avocate, Jeanne Latarzane est une rockeuse patentée, une inconditionnelle protectrice des petits concerts locaux et des bars à concerts. Ainsi qu’une militante des droits sociaux…

3- Pascal Rougé est l’intellectuel rennais le plus en prise avec le réel et de tous les combats : la lutte contre la pauvreté, les migrants, le défenseur des arbres coupés avenue Janvier, le théoricien de la fatigue, des principes d’hospitalité, du malaise au travail. Qu’on se le dise, Rennes a besoin de penseurs tels que Pascal Rougé qui « pansent » la cité et les relations interpersonnelles et sociales entre les citoyens.

4- Valérie Binard, cette femme est connue dans le milieu musical à Rennes et dans le quartier de la rue Saint-Malo. Elle chante notamment avec les Burnes . Elle préside aussi des associations comme Bazar Sonic et Entr’Ille et Ville du quartier Dinan-Chézy ou copréside Toucouleurs qui donne des cours de musique Brésilienne à la Harpe.Valérie s’est engagée dans la vie politique locale en étant un des six citoyens chargés d’animer les 200 jours de la candidature de la maire sortante Nathalie Appéré.

5- La Petite Rennes :  L’association de cyclistes qui propose un atelier d’auto-réparation revendique plus 1200 adhérents. David Piederrière en est le président. En véritable geek écolo, celui-ci promeut l’usage du vélo sur le territoire de la métropole. Il intervient surtout sur les réseaux sociaux. Dès que quelque chose se passe à Rennes ou ailleurs, David Piédo est là pour y répondre à sa manière…

6- Priscillia Zamord, 37 ans, est la candidate aux Municipales avec Matthieu Theurier. Cette Bretonne d’outre-mer est « désigneuse » en économie sociale et solidaire. Elle a fondé la ressourcerie La Belle Déchette. Mine de rien, elle apporte un vent frais à cette élection marquée par des personnalités issues du sérail politique.

7- Politistution est un pseudonyme utilisé sur les réseaux sociaux par un activiste politique qui est toujours à la pointe de la lutte sociale et culturelle. Ses tweets et positions sont très lus sur Twitter et Facebook. Proche du site d’infos politique et culturelle Alter1fo, il est très actif en réflexion sur l’urbanisation et la vie culturelle, économique, sociale et politique rennaise.  

8- Carole Gandon. Que cela ne plaise pas, peu importe ! Carole Gandon, la candidate rennaise d’En Marche est de facto rentrée dans le paysage politique local. À la regarder s’investir dans tous les domaines, on en oublierait presque qu’elle est une des porte-paroles du parti macroniste. Charles Compagnon, candidat de la droite, est ex-aequo ! Ancien président de l’association du Carré rennais, est devenu le leader de la droite, grâce à son mentor Pierre Bréteau. L’homme n’a pas sa langue dans sa poche. Ce qui lui vaut d’être dans notre classement.

9-   Rennes +, on ne connaît pas son nom ! Mais l’homme (ou la femme) est très présent sur les réseaux sociaux. Pourfendeur du bien-pensant, il donne aux élus des pistes de réflexion sur l’urbanisme, les commerces rennais. Il est très suivi sur Twiter où ses idées commencent à inquiéter en haut lieu. Signe pour nous d’une certaine reconnaissance.

10- Le RCK ! Le kop du Stade Rennais aurait mérité sans doute la première place. Mais difficile de personnaliser le Roazhon Celtic Kop…ce collectif de supporters est un ! Filmé par  Antoine Biard, il a été présent dans bien des médias internationaux pour ses tifos et bien sûr pour avoir soutenu son équipe jusqu’en finale de la coupe de France. Il est aussi le soutien inconditionnel de Julien Stéphan, coach du Stade Rennais.

11- Les pompiers. Malmenés, agressés durant leurs opérations de secours, les pompiers rennais méritent bien des égards. En grève depuis maintenant quelques semaines, ils demandent des meilleures conditions de travail. Leur bras de fer avec le président du SDIS 35 et président du Conseil général du département, Jean-Luc Chenut, mérite un petit salut amical.

12- Le père Nicolas Guillou, très présent sur la toile, est un personnage atypique. Curé de Saint-Melaine, il fait souvent le buzz. L’année dernière, il avait étonné la toile en maniant le sabre laser de Star Wars dans le chœur de son église. Il est très apprécié des jeunes cathos rennais.

13 – Michel Coignard, l’homme est président des Amis du Patrimoine. Déjà connu des Rennais, il est très présent auprès des collectifs des riverains (Haut-Sancé…) s’opposant aux différents projets urbains de la ville. Pionnier dans la sauvegarde du patrimoine, il est désormais craint du côté de la municipalité. Ce qui est le gage d’une certaine liberté de penser !

14 – L’aimanteur breton. Il est des gens dans leur quotidien qui font des belles choses ! Même si parfois, on les prend parfois pour des sacrés loustics. Guillaume Vin mérite d’entrer dans notre millésime 2019. Il nettoie nos rivières avec un grand aimant. Le collecteur a déjà remonté bien des objets…

15 – Héol, On connaît tous le graffeur War. Mais nous avons un petit faible pour Héol et ses portraits réalistes. Deux de ses œuvres méritent le détour. L’une décore une armoire électrique, près du Stade Rennais et l’autre la devanture d’une crêperie, place Sainte-Anne.

16- Jean-Louis Serre. C’est sans doute le bistrotier le plus connu dans le monde des branchés rennais ! Il a ouvert Le Hibou, la Piste, le Saint-Germain. Depuis quelques semaines, il vient de créer une nouvelle adresse, La Cavale, place de la Rotonde, où le tout Rennes commence à s’y presser. En attendant un prochain projet !

17- Daniel Cueff : Il est le seul qui figure dans notre palmarès à ne pas être Rennais. Mais bon, il faut bien une exception. Daniel Cueff, maire de Langouët, a édicté un arrêté anti-pesticides sur sa commune, annulé depuis devant le Tribunal administratif de Rennes. L’homme a reçu le soutien de nombreux militants écolos.

18- Olivier Marie, créateur avec ses équipes du Marché à Manger, a fait de son évènement un rendez-vous incontournable des Rennais. Un dimanche par mois, il fait venir des centaines d’entre eux sous les halles centrales. Des moments magiques et culinaires à ne pas rater.

19-Christian Roulleau, élu entrepreneur de l’année 2019, trouve notre place dans ce classement. Grand chef d’entreprise, il s’est fait tout seul en prenant la main sur le nettoyage industriel. Sa boîte Samsic est l’un des leaders mondiaux dans son domaine. Cela valait bien un coup de chapeau pour son départ à la retraite !

20 -Tous les Rennais qui dans leur quotidien font de cette ville un endroit magique. Tous les Rennais qui supportent depuis tant d’années des travaux, des bouchons et l’insécurité. Mais qui conservent une image de leur ville dynamique et sympathique. Ils ont fait de Rennes ce qu’elle est aujourd’hui : une métropole à visage humain où l’intelligence n’est pas seulement un slogan.

 

// Dernières nouvelles publiées

BRIDOR : LE RÊVE AMÉRICAIN SE POURSUIT

Bridor, connu pour ses pains et viennoiseries, étend sa présence en Amérique du Nord avec un nouvel investissement de près de 200 millions d’euros...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser