portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Politique

NEWS MUNICIPALES

Insécurité. Nathalie Appéré, maire de Rennes, s’est rendue mardi matin avec la préfète de Bretagne, au bureau de police du quartier de Maurepas. “Depuis 5 semaines, 15 nouveaux policiers nationaux sont présents dans le quartier”, a-t-elle tweeté. “Nous demandions des renforts depuis longtemps pour lutter contre la délinquance et les trafics et pour garantir la sécurité des habitants du quartier.” Réaction immédiate de la droite par l’entremise de Pierre Bréteau, futur candidat Modem à Rennes Métropole : “La sécurité est encore un sujet pour lequel nous n’avons cessé d’intervenir ! A six mois des échéances, des oreilles s’ouvrent comme par enchantement !”

Quand est-ce qu’on en parle ? Sur le site 200 jours pour Rennes, les enjeux de la candidate Nathalie Appéré sont clairement définis : accélérer la transformation écologique de Rennes, faire progresser les solidarités rennaises et favoriser les initiatives des Rennais et des Rennaises. Pas un mot en revanche sur l’urbanisme, sur la sécurité et sur la mobilité. A l’évidence, les sujets brûlants ne sont pas encore abordés. Peut-être le seront-ils dans les prochains ateliers,  tables rondes et balades urbaines…

Un local. Carole Gandon (En marche) a trouvé son local au 16 rue du Pré-Perché, dans le quartier du Colombier. Son bureau sera ouvert à compter du 1er novembre, du lundi au vendredi, de 11 h à 13 h et de 17 h à 19 h ou sur rendez-vous.

Une référence étonnante. Dans son discours de lancement de campagne, Carole Gandon (En Marche) a fait référence à un jeune universitaire, sans expérience politique, élu maire de Rennes à l’âge de 35 ans, Edmond Hervé. Cet héritage : la jeune femme de 36 ans souhaite visiblement l’assumer en lieu et place de Nathalie Appéré, elle-même candidate et, rappelons-le socialiste, comme son illustre prédécesseur.

Vidéos. En Marche et Rennes en Commun, alternative d’urgence écologique, solidaire et démocratique, sont très présents sur les réseaux sociaux. A coups de vidéos courtes, ils occupent l’espace public. Ils partent toutefois de loin face au service de communication de la ville particulièrement bien fourni en télé (TV Rennes), en journaux gratuits et autres publications.

La charge de Carole Gandon. “Notre municipalité s’est assoupie sur le quai. Elle a perdu ce goût de l’audace ce goût de l’avenir qui était pourtant sa marque de fabrique. Heureusement, les Rennais continuent à inventer, à innover, à créer. J’en rencontre tous les jours. Il y a dans nos quartiers des rêveurs, des visionnaires, des innovateurs, des engagés associatifs qui avancent et qui ne demandent qu’à renouer dans cette tradition.”  On ne sait pas en revanche qui sont les rêveurs…La droite ? La Gauche ? Les écolos ? En Marche ? 

Accords insoumis et écolos.  Les insoumis tendront-ils la main aux écologistes ? Jean-Paul Tual et Enora Le Pape, leurs représentants, ne diraient pas non ! Mais il n’est pas certain que les écologistes soient d’accord ! Ceux-ci devraient donner leur réponse d’ici la fin de la semaine. Du côté de la liste socialiste-écolo de Nathalie Appéré, on suit cela de très près…

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire