16 C
Rennes
dimanche 26 mai 2024
AccueilPolitiqueNEWS MUNICIPALES

NEWS MUNICIPALES

La dent dure. « La candidate du PS à la Mairie de Rennes  ne veut pas être jugée sur le bilan de la maire de Rennes qu’elle a été pendant 6 ans. Tant mieux pour les rennais tant ce bilan est pauvre à de nombreux égards ! Pour autant, elle ne propose pas grand chose sinon de continuer comme avant. Ces propositions sont le pendant de ce bilan extrêmement décevant par sa pauvreté sur les questions des mobilités, de l’écologie ou encore de la sécurité. Plusieurs propositions sont même des reprises du programme de Bruno Chavanat en 2014, en particulier s’agissant des brigades contre les incivilités ou de l’extension de la présence de la police municipale le soir. D’autres ont été présentées par Pierre Breteau à Rennes Métropole à l’image de navettes électriques. La majorité actuelle peine à se réinventer, prisonnière de l’héritage de 43 ans de gouvernance sans interruption », estime Charles Compagnon.

Un saupoudrage. « Ce programme est à l’image du bilan des dernières années une juxtaposition d’effets d’annonce sans envergure comme la gratuité sans risque des transports pour les Rennais de moins 12 ans (moins de 2 millions d’euros) et de saupoudrage d’argent public sans cohérence ni vue d’ensemble », précise Charles Compagnon, candidat de la droite. « Il est temps de renouveler les idées autour d’une équipe libre d’un passé devenu paralysant et libre des partis politiques. Nous devons sortir d’une gestion sans ambition et technocratique qui asphyxie notre ville. Rennes doit entrer dans le concert des grandes villes européennes. Elle doit de nouveau respirer et rayonner. »

Palais du commerce. L’aménagement du palais du Commerce fait débat.  Nous regrettons l’absence totale de concertation autour de ce projet qui va transformer la place de la République. Nous avons découvert un projet qui bétonne un peu plus la ville. Là où nous aurions pu imaginer un nouveau square arboré à deux pas du palais du commerce, nous voici avec un bâtiment de plusieurs dizaines de mètres de hauteur ! », a protesté Laurent Hamon, écologiste rennais, lors du dernier conseil municipal. À l’inverse du projet de la ville, Il souhaite favoriser une vraie « diversité d’enseigne » et d’activités, faire la part belle aux commerces indépendants et aux entreprises de l’économie sociale. »

Palais de commerce bis.Yannick Le Gargasson (Les Insoumis) souhaite faire du palais de commerce autre chose qui sera utile à tous ! La droite par le biais de Gurval Guiguen prévient : « La prochaine municipalité aura les mains libres pour aller au bout du projet ou non. » Les porteurs du projet, en l’occurrence la ville, veulent faire taire toute polémique. « Il y aura une enquête publique et deux années de concertation sont prévues », a confié Marc Hervé, adjoint au maire, durant le dernier conseil municipal. La république aura visiblement besoin d’un peu de démocratie.

Terrasses chauffées. Il y a quelques jours à peine, la ville a annoncé la fermeture de terrasses chauffées aux propriétaires des estaminets rennais. L’un des commerçants s’est étonné auprès du représentant de ville : « à quelques semaines des élections municipales, ce n’est pas très malin !» L’intéressé a rétorqué : « nous prendrons des voix aux écolos ! »

Un moratoire sur l’abattage des arbres.Les insoumis veulent un moratoire dans l’abattage des grands arbres sains. « Cela mériterait vraiment de discuter au conseil municipal », a confié Yannick Le Gargasson. « Il en va de la qualité de vie et du bien-être des habitants de notre ville. » 

Le soutien de la députée européenne. Elue députée européenne Modem, Marie-Pierre Vedrennes a apporté son soutien explicite à Charles Compagnon (droite modérée), lors d’une rencontre, le 5 décembre dernier. Problème, elle était soutenue par les Macronistes… lors de la dernière campagne. Plus normal, le soutien des Républicains en faveur de Charles Compagnon. 

Paul Ricoeur. Durant son discours de campagne prononcé hier soir au Liberté, Nathalie Appéré a fait référence à Paul Ricoeur qui toute sa vie garda le souvenir de Rennes comme une ville d’hospitalité. C’est Emmanuel Macron qui va être content…Il a toujours considéré ce philosophe comme son maître à penser…

Madame Bétonnage. « Poussée par la liste verte (mais rouge à l’intérieur), Nathalie Appéré a notamment annoncé la création d’un grand espace vert en lieu et place de l’actuel parking Vilaine…un comble pour Mme Bétonnage, championne toutes catégories de la minéralisation de la ville ! Ce projet est-il vraiment conciliable avec la construction à tout va, la saturation de l’espace au détriment du patrimoine bâti et les nouvelles tours encouragées par les socialistes ? Cette disparition programmée du parking Vilaine est aussi un nouveau coup dur pour les commerçants, encore récemment impactés par la casse des militants d’extrême-gauche », confie Emeric Salmon, tête de liste FN.

A qui la légitimité ? « En un mandat, nous avons construit un centre des congrès, inauguré une nouvelle gare et finalisé le chantier colossal d’une seconde ligne de métro », a confié Nathalie Appéré, maire de Rennes,  lors de son discours de campagne,  ce mardi 10 décembre.  Certaines mauvaises langues affirment déjà que ces chantiers ont été lancés par son prédécesseur…

 

 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

INCENDIE DANS LE QUARTIER DE VILLEJEAN

Le dimanche 26 mai 2024, en fin de journée, un incendie s’est déclaré dans un immeuble de quatre étages situé square du Nivernais, dans...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser