CECI EST UN TEST 1
Actualités Stade Rennais

NE GOÛTONS PAS NOTRE PLAISIR

test2

Les mots ne manquent pas pour qualifier la prestation des joueurs rennais sur les réseaux sociaux : énorme, solide, efficace, magique. Contre une équipe de Montpellier relativement faible, ce dimanche 30 octobre, les Bretons remportent une belle victoire sur le score de 3 à 0. Mais on pouvait rêver d’un 6-0, eu égard au nombre d’actions des Rouge et Noir. « On dégage plus d’assurance et de maîtrise ces derniers temps », confirme Bruno Genesio, le coach rennais. « Il faut profiter de ces moments, mais il s’agit de continuer à bien travailler. » 

Mais ne goûtons pas notre plaisir. Le Stade rennais passe actuellement une excellente phase, malgré cette « contre-performance » à Istanbul, en ligue Europa. Il bat son record d’incivilité (14e match sans défaite). « On ne court pas après les séries, on pourra en parler en fin de saison. Ce qui est important, c’est de prendre le maximum de points avant la trêve. Il fallait gagner et on l’a fait avec la manière, de la qualité et encore un état d’esprit irréprochable.

En première mi-temps, les Rennais réalisent une belle entame. Dès la 15e minute, Lovro Majer sert admirablement Terrier qui, d’une tête bien placée, crucifie le gardien héraultais. Huit minutes plus tard, Benjamin Bourigeaud trouve Arnaud Kalimuendo. Lequel enflamme le stade d’une frappe croisée (2-0). Mais le festival est loin d’être terminé. Sauf que les Rennais manquent de réussite à l’image de Xeka qui heurte le poteau droit de Montpellier à la 27e minute. 

En deuxième mi-temps, les Rennais baissent de régime. « Il n’y a que quinze ou vingt minutes où on a eu du mal, avec un peu trop de déchets techniques. » Heureusement, Steve Mandada sauve les meubles devant l’ex-Rennais Wahbi Khazri (69e minute). Il redonne du cœur aux Rennais, poussés par le public et l’arrivée de Flavien Tait sur le terrain.  À la 78e minute, l’Héraultais Enzo Tchato marque contre son camp. Mais l’arbitre, sans raison, refuse le but pour une faute imaginaire de Martin Terrier. Quelques minutes plus tard, Martin Terrier sert Gouiri qui inscrit la troisième réalisation. Le Stade rennais peut exploser de joie, malgré un arbitrage indéniablement contestable durant une bonne partie de la rencontre. 

Les notes de Frédo : Steve Mandanda (7), Hamari Traoré (7), Christopher Wooh (6), Arthur Theate (7), Birger Meling (5), Xeka (6), Lovro Majer (7), Benjamin Bourigeaud (6), Martin Terrier (7), Arnaud Kalimuendo (6), Amine Gouiri (6). Entraîneur : Bruno Genesio.

Le KOP, absent et puni par la Ligue de football pour des fumigènes.

La feuille du match. 13e journée de Ligue 1 Uber Eats. Stade Rennais F. C./Montpellier HSC : 3-0. Dimanche 30 octobre 2022 – 15 h. Roazhon Park – 26 617 spectateurs. BUTS : Martin Terrier (15e), Arnaud Kalimuendo (23e), Amine Gouiri (85e). Avertissements : SRFC : Lovro Majer (jaune 84e). MHSC : Nicolas Cozza (jaune 23e), Joris Chotard (jaune 72e).

La composition du Stade rennais F. C. : Steve Mandanda, Hamari Traoré (c), Christopher Wooh, Arthur Theate, Birger Meling (Adrien Truffert 85e), Xeka (Lesley Ugochukwu 74e), Lovro Majer, Benjamin Bourigeaud (Matthis Abline 86e), Martin Terrier, Arnaud Kalimuendo (Flavien Tait 74e), Amine Gouiri (Jérémy Doku 86e). Entraîneur : Bruno Genesio. 

La composition du Montpellier HSC : Bingourou Kamara, Arnaud Souquet (Enzo Tchato 64e puis Mamadou Sakho 81e), Christopher Jullien, Faitout Maouassa, Nicolas Cozza, Falaye Sacko, Téji Savanier (c), Jordan Ferri, Joris Chotard (Léo Leroy 72e), Wahbi Khazri, Arnaud Nordin (Valère Germain 64e). Entraîneur : Romain Pitau. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire