Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités Commerces

LIVRAISON À SCOOTER EN CENTRE-VILLE : QUE FAIRE CONTRE LE BRUIT, LA POLLUTION ET LA DANGEROSITÉ ?

test2

La montée en force des modes de livraison à scooter aujourd’hui est devenue réelle, incontournable. Elle n’est pas sans causer quelques interrogations environnementales de la part de Loïck Le Brun, conseiller municipal de l’opposition. “Nantes vient de confirmer aujourd’hui, un arrêté d’interdiction des engins thermiques dans le centre-ville bientôt applicable à l’issue du couvre-feu. Montpellier a déjà pris cette décision.”

Mais que faire à Rennes ? “On ne peut pas continuer comme cela !”, précise Loïck Le Brun. “Cela fait du bruit, cela pollue et c’est dangereux. Dans certaines villes, comme à Manhattan la livraison se fait exclusivement à vélo. Elle est interdite à tout moyen moteur. Chez nous, le rapport est de 2/3 scooters thermiques et 1/3 vélo. Quelle est la réflexion de la ville de Rennes sur ce sujet ? A-t-elle engagé des discussions avec les spécialistes de la livraison et comme d’autres villes ? est ce que Rennes va s’engager dans cette voie.”

Vers 19h et 20h, les scooters slaloment entre les passants et les promeneurs”, confie Loïck Le Brun.

En réponse, Didier le Bougeant, adjoint au maire, estime avoir pris à bras-le-corps le problème. “Nous accompagnons les alternatives notamment à vélo. Et nous avons menacé un certain nombre de plateformes de les bannir du centre-ville si elle ne respectait pas les règles. Mais nous pouvons les interdire uniquement sur un périmètre limité, mais on ne peut pas le faire à l’échelle de la ville. Nous regardons aujourd’hui ce qui se passe à Montpellier. Mais on ne sait pas non plus si la livraison à domicile va retomber à un niveau antérieur après le couvre-feu. En tout cas, je ne suis pas opposé à un arrêté restrictif.” La ville de Rennes va signer une charte de la logistique urbaine pour mieux contrôler le déploiement des acteurs peu vertueux et accompagner ceux qui auront le respect de la norme environnementale et des salariés, a ajouté la maire de Rennes.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire