"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Restaurants & Bistrots

LEUR ADRESSE NE DOIT PAS RESTER CLANDESTINE !

En face du Marquis de Sade, bar ultra branché de la rue de Paris, il est une petite adresse culinaire où l’on se sent vite bien. Ici, Manuela et Gaëlle, ex-employées d’un grand groupe français, proposent une cuisine bio à un prix défiant toute concurrence.

Photo Alexandre Rougeot

Avant de s’installer dans cette artère passante de notre ville, les deux jeunes femmes ont organisé chez elles des brunchs clandestins. Devant le retour positif de leurs convives, elles ont décidé d’ouvrir leur propre restaurant et de l’appeler Les Clandestines !

Derrière leur façade décorée par Jean-Charles, nos deux copines ont désormais pris la place d’un café librairie et d’un salon de coiffure où l’on a lu Corto Maltese durant trente ans. À l’intérieur, leur bibliothèque murale abrite quelques produits bio (chocolat Les merveilles…), un Pierrot gourmand et des tas d’objets chinés dans les brocantes du coin.

Rien de mieux pour déguster la cuisine des lieux à base de produits frais et nécessairement bios.Au menu de cette printanière journée, le Chili con carne copieux a trouvé bien vite preneur tout comme le cheese cake délicieux. Mais convenons-le, les bagels nous inspiraient fortement sur les tables voisines… Les Clandestines, 36 rue de Paris, 35 000 Rennes.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire