14.4 C
Rennes
samedi 13 juillet 2024
AccueilActualitésCONTRE LE SILENCE DES ORGANES DU CHP, LE COUP DE SANG DES...

CONTRE LE SILENCE DES ORGANES DU CHP, LE COUP DE SANG DES SALARIÉS !

Ce mardi 26 mars 2019, les 400 salariés en grève du Centre Hospitalier de Saint Grégoire ont effectué une marche jusqu’au centre commercial Leclerc durant 1h30. « Notre manifestation a été bien suivie par l’ensemble du personnel et nous avons reçu un accueil favorable des habitants et des passants lors de notre défilé », assure Fabienne Le Buhan, membre de l’intersyndicale CGT-CFDT et Solidaires 35. 

À midi, les représentants de l’intersyndicale ont été reçus par la direction, en présence de la DRH du groupe, Sandrine Macario et du directeur général adjoint, Emmanuel Prin. « Les échanges ont duré 1h30 », confie la syndicaliste. « Malheureusement, la direction a refusé d’ouvrir les négociations salariales nous donnant simplement des propositions sur les conditions de travail. »

Face au refus de leurs cadres, les syndicalistes ont été fermes. « Nous entamerons des négociations dans la mesure où nous prendrons en considération nos deux revendications. »  Après un compte rendu effectué devant les salariés grévistes, la poursuite du mouvement a été votée à 100 %.  

Ce mercredi matin, à 9 h 30, une assemblée générale est prévue par la direction pour présenter leur feuille de route. « Mais les salariés ne sont pas idiots. Ils savent que la direction veut décrédibiliser notre intersyndicale et tenter de nous diviser. Nous ne lâcherons rien », ajoute la représentante syndicale.

Le groupe Vivalto a été créé en 2009 par Daniel Caille et des médecins libéraux. Depuis, il est à la tête de 28 établissements de santé en Bretagne, en Normandie, en Île-de-France en Auvergne, comptant 1700 praticiens et 5350 salariés. Il a réalisé 554 millions d’euros de chiffres d’affaires à la fin de l’année 2017.

En 2018, l’EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements) du CHP est attendu en 2018 avec une forte progression de l’ordre de plus de 10 %. « Nous avons très bien que nous sommes dans un bel établissement avec du personnel efficace et des compétences relevées. Mais c’est parfois bien de lui dire merci et de lui accorder un minimum de conditions de travail. » Une marche sera organisée vers le centre de ville à Saint-Grégoire, ce jeudi matin.

A noter : des huissiers se sont présentés au domicile du personnel réquisitionné pour les inviter à se rendre à leur travail.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

L’ARTILLERIE LOURDE AU PARLEMENT

La place du Parlement de Bretagne a été le théâtre d’une cérémonie exceptionnelle à l’occasion de la Fête nationale, ce samedi 13 juillet 2024....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser