"
Actualités Stade Rennais

LES ROUGE ET NOIR TROP SUFFISANTS !

“Et si cette année c’était la bonne !”, titrait hier matin le journal Ouest-France. Visiblement, ce n’est pas encore le cas. Les Rennais ont été rattrapés par leurs vieux démons, en chutant face à la lanterne rouge Metz (1-2), à la traîne en championnat. 

Samedi soir, tout commence pourtant bien ! Après une première période pleine d’intensité et de maîtrise, les Bretons mènent fort logiquement au score. L’ancien lensois, Benjamin Bourigeaud, trouve l’ouverture à la 27ème minute en reprenant de la tête un centre de Yoann Gourcuff, titulaire à la place de Diafra Sakho.
                                      “On doit tuer le match”
A la pause, Rennes peut exprimer des regrets au regard des nombreuses actions non-abouties. “On doit tuer le match en première mi-temps”, expliquera Sabri Lamouchi, après la rencontre. Mais au retour des vestiaires, les Rouge et Noir sont méconnaissables. Suffisants, faibles aussi bien techniquement que tactiquement, battus dans l’engagement, les Bretons montrent leur plus mauvais visage.
 
Metz prend confiance et égalise dès la 52 ème minute. Sur un centre venu de la droite, l’ancien-brestois, Nolan Roux trompe Koubek au second poteau. Incapables de réagir collectivement, les Rennais se font punir 5 minutes plus tard !
Sur une perte de balle insensée d’Ismaïla Sarr, catastrophique hier, Dossevi trouve Roux qui signe un doublé et son 14ème but de la saison. Rennes est KO et ne parviendra plus jamais à inquiéter Kawashima, le portier japonais de Metz. Une prestation “Inexplicable” selon Joris Gnagnon.
Les Rennais quittent tête basse sous la bronca d’un Roazhon Park.   Les Messins obtiennent 3 points inespérés dans la course au maintien. Rennes est toujours 5ème (en attendant le match de Montpellier prévu dans la journée) mais l’équipe bretonne est dans l’obligation d’aller chercher un résultat chez le voisin nantais vendredi prochain. 

Photos JCC.

 
Réaction Lamouchi:  «On a du mal à expliquer (cette défaite) même si on avait été prudent toute la semaine en prévenant qu’il n’était pas facile de recevoir le dernier du classement. L’entame de match a été plutôt intéressante. On ouvre le score logiquement, mais j’étais déjà insatisfait de cette première période: peu de rythme, peu d’intensité, peu de détermination, peu de conviction et de la suffisance, probablement.”
 
Feuille de Match. Buts : Bourigeaud (27e) pour Rennes. Roux (52e, 57e) pour Metz. Avertissements : Bensebaini (90e+3) à Rennes. Rivierez (15e), Selimovic (48e), Rivière (62e), Palmieri (74e) à Metz. Stade Rennais FC : Koubek – Danzé (Léa-Siliki, 73e), Gélin, Gnagnon, Bensebaini – Bourigeaud, Prcić, André, I. Sarr (Hunou, 69e) – Y. Gourcuff (D. Sakho, 55e), Khazri. Entraîneur : Sabri Lamouchi. FC Metz : Kawashima – Balliu, Selimovic (Poblete, 62e), Niakhaté, Rivierez (Palmieri, 46e) – Cohade, Diagne – Dossevi, Mollet, Roux (I. Niane, 76e) – Rivière. Entraîneur : Frédéric Hantz.

A propos de l'auteur

PAUL-ARTHUR CERTAIN

Laisser un commentaire