maroquinerie Rennes

CECI EST UN TEST 1
Stade Rennais

LES RENNAIS ARRACHENT UNE BELLE VICTOIRE

test2

Après leur victoire face à Nantes obtenue à l’arraché il y a quelques semaines, les Rennais ont encore gratifié leurs supporters d’un scénario semblable. Son attaquant vedette Niang (14 buts à son compteur) a réussi à glisser une tête rageuse dans la cage adverse à la 89minute. Sous les vivats rennais, il concluait une belle prestation et offrait le plus beau doublé au Roazhon Park en effusion.

Mais que ce fut dur ! Dès la première minute, les Nîmois trouvaient les filets rennais. Avec un but d’avance, ils jouaient en contre et très haut face aux locaux un peu trop passifs et bien peu agressifs. On craignait le pire… Mais heureusement, Niang égalisait grâce à une belle volée (7e), bien servi par le bouillonnant Del Castillo. Il ramenait l’espoir dans le camp rennais. Il indiquait le chemin à suivre sauf qu’il fallait toutefois attendre la seconde mi-temps pour retrouver des Rennais plus incisifs, plus combattifs face aux Nîmois jouant parfois l’antijeu. 

Tout basculait avec la sortie du Nîmois Briançon (53eminute), expulsé après un mauvais geste sur Camavinga. Les Rennais repartaient à l’assaut du gardien nîmois excellent, Paul Bernardoni, grâce au virevoltant Raphinha, à Guitane (enfin rentré sur le terrain) et Traoré qui était à l’origine du deuxième but de Niang. Dans le stade, le clapping de Guitane sonnait comme une délivrance. “C’était un match solide de notre part face à une bonne équipe bien en place”,  précise Steven Nzonzi. “C’est une victoire méritée.”

Rennes restait troisième du classement. Elle demeure dans la course, mais des inquiétudes persistent. Hunou (réconforté par son coach) a raté l’immanquable en toute fin de match. Camavinga est moins percutant, Bourigeaud parfois brouillon et l’équipe moins rayonnante. Mais ne goûtons pas notre plaisir comme le dit Julien Stéphan.”Ce n’était pas le début idéal, pour autant la réaction a été très rapide. On n’a pas eu le temps de douter. C’est un sentiment très positif pour nous de prendre ces trois points”, confie Julien Stéphan.  Prochain match contre Saint-Etienne en demi-finale de la coupe de France et Montpellier au Roazhon Park.

La feuille de match, 26eme journée de Ligue 1 Conforama. STADE RENNAIS F.C. / Nîmes Olympique : 2-1 (1-1). Buts : Nolan Roux (1’) / M’Baye Niang (7’, 89’). Carton rouge : Briançon (53’). Stade Rennais F.C. : Edouard Mendy – Hamari Traoré – Damien Da Silva – Joris Gnagnon – Faitout Maouassa – Raphinha – Edouardo Camavinga (puis A.Hunou 68′) – Steven Nzonzi – Benjamin Bourigeaud (puis R.Guitane 78′) – Romain Del Castillo – M’Baye Niang (puis J.Léa Siliki 90′). Entraîneur : Julien Stéphan. La composition du Nîmes Olympique : Paul Bernardoni – Sofiane Alakouch (puis R.Philippoteaux 90+1′) – Anthony Briançon – Loick Landre – Gaetan Paquiez – Lamine Fomba – Sidy Sarr – Zinedine Ferhat – Yassine Benrahou (puis F.Miguel 56′) – Renaud Ripart – Nolan Roux (puis M.Koné 82′). Entraîneur : Bernard Blaquart.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire