portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Faits divers

LE SECOURS POPULAIRE VANDALISÉ ET CAMBRIOLÉ

“Au retour du congrès national de l’association, quelle ne fut pas notre surprise en arrivant dans les locaux de notre fédération !”,  expliquent les membres du Secours Populaire de Rennes, sur leur page Facebook. Rue des Veyettes, dans la zone industrielle du Sud-Est, leurs quatre bureaux ont été saccagés et une fenêtre a été fracturée. Ici où là, des armoires, des tiroirs, des documents ont même été jetés au sol. “De l’argent a été dérobé, notamment celui collecté vendredi soir lors du concert de M.”

Heureusement, le coffre-fort a résisté aux coups de massue. Face à ce cambriolage, les bénévoles et les quatre salariés, accueillant 300 personnes chaque semaine (14 000 personnes par an), sont sous le choc. “Il parait impensable, qu’aujourd’hui, des personnes s’attaquent à des associations de solidarité”, ajoute l’association. “C’est un coup porté à la solidarité mais cela ne nous arrêtera pas de la pratiquer. “

                              De nombreuses réactions

Très vite, de nombreuses personnalités ont réagi face au cambriolage de l’association caritative. “J’apporte aujourd’hui tout mon soutien ainsi que celui de Conseil départemental d’Ille et Vilaine”, a expliqué Catherine Debroize, vice-présidente d’Ille-et-Vilaine, en charge de la lutte contre l’exclusion. “L’action du Secours Populaire est reconnue et essentielle et le nombre de bénévoles engagés force notre admiration !”

Même soutien de la part de la ville de Rennes. “La bêtise et la lâcheté n’ont pas de limites. La ville de Rennes sera à vos côtés pour surmonter cet épisode”, a indiqué Frédaric Boursier, adjoint au maire. Depuis quelques heures, les bénévoles ont tout remis en ordre. “Tout est à peu près rangé dans les bureaux, la solidarité se poursuit malgré tout”, a confirmé le président de l’association, Jean-François Arrivé. Une enquête a été ouverte. L’association aurait déjà été cambriolée une dizaine de fois.

La phrase du jour : “Honteux et révoltant ! Tout mon soutien au Secours Populaire. Des faits inadmissibles qui ne doivent pas rester impunis”, a admis, Nathalie Appéré, maire de Rennes.

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire