13 C
Rennes
dimanche 14 juillet 2024
AccueilActualitésLE PRÉFET DES « CRISES » QUITTE LA BRETAGNE

LE PRÉFET DES « CRISES » QUITTE LA BRETAGNE

Pour la dernière fois, le préfet de région, Emmanuel Berthier, accueillait la semaine passée ses proches et les autorités dans la salle Anne de Bretagne de la préfecture de Bretagne. Arrivé au cœur de la crise du coronavirus en octobre 2020, il repart au creux de cet été pluvieux de 2023. Durant plus de trente mois, Emmanuel Berthier fut le préfet des crises. Il a connu celle du Covid, du Brexit, de la guerre en Ukraine (accueil de 4 500 femmes, hommes et enfants déplacés) et des manifestations sur la voie publique (gilets jaunes et contre la réforme des retraites). « On ne peut pas dire qu’il soit chanceux pour son mandat », convient un élu rennais.

J’ai vécu d’excellents moments depuis deux ans et demi. Je pars serein.»

Hormis ces moments difficiles, l’une des priorités (avec les autorités) fut la lutte sans merci contre les trafics de stupéfiants et contre les violences, en particulier contre les femmes. Au cours de son séjour à Rennes, Emmanuel Berthier a mené à bien la construction de la nouvelle de la préfecture de département. À l’échelle régionale, il a conduit des missions de développement économique et d’aménagement du territoire, avec le président du conseil régional. « La Bretagne est très dynamique, ses bilans en matière d’emploi en attestent. Les actions, en particulier dans les domaines de la cybersécurité et de la cyberdéfense, de la filière automobile, des IAA ou des réseaux halieutiques donnent des résultats dont nous pouvons être collectivement fiers. Cela ne nous exonère pas de chercher à faire mieux encore et je salue l’expérience que nous avons lancée avec le conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, dans le cadre de France Travail. Nous désirons accompagner vers l’emploi des bénéficiaires du RSA dans l’arrondissement de Redon. La Bretagne mérite sa réputation de terre d’expérimentations ! »

le préfet compte sur les « études et des débuts de travaux » du grand projet ferroviaire de la Ligne Nouvelle-Bretagne Pays de la Loire, dite LNOBPL « Deux comités de pilotage en janvier dernier et en juillet ont permis de dégager un consensus sur la stratégie de moyen et long terme.  »

Les préfets passent, les engagements de l’État demeurent et sont tenus. Emmanuel Berthier sera remplacé par Philippe Gustin. « J’espère qu’il éprouvera les mêmes satisfactions professionnelles que celles que j’ai connues ici, avec, je le souhaite, un enchaînement de crises moins soutenu. Ce poste à Rennes, correspond à ce que l’on peut attendre de plus accompli lorsque l’on embrasse une carrière préfectorale. Les gouvernements successifs depuis 40 ans (…) ont décidé de me nommer à Nantes, puis à Quimper et enfin au Mans. 10 ans passés dans l’Ouest. Un privilège. » Il prévoit de revenir dans la région avec sa femme pour des tro-breiz.

Article précédent
Article suivant
jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

L’ARTILLERIE LOURDE AU PARLEMENT

La place du Parlement de Bretagne a été le théâtre d’une cérémonie exceptionnelle à l’occasion de la Fête nationale, ce samedi 13 juillet 2024....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser