CECI EST UN TEST 1
Brèves

L’ANTIPODE : LA NOUVELLE MJC DES TEMPS MODERNES

test2

Après le conservatoire du Blosne il y a déjà quelques jours, Nathalie Appéré, maire de Rennes, a inauguré ce vendredi les nouveaux locaux de l’Antipode, situés au coeur des quartiers Cleunay et La Courrouze, avenue Jules Maniez. A deux pas d’un chantier aujourd’hui à l’arrêt pour cause de pollution (on devait y construire une école), elle était visiblement ravie de présenter son nouveau bijou social et culturel à une presse triée sur le volet. Pour les autres, il a fallu attendre un week-end festif pour découvrir ce nouvel équipement qui regroupe en un seul endroit une maison des jeunes et des cultures (animation de proximité et des musiques actuelles) et une bibliothèque municipale de quartier (avec comme nouveauté un espace de prêts d’instruments de musique). 

Mais ils n’ont pas été déçus. Dans ce labyrinthe de béton à vif, ils ont été séduits par des espaces spacieux et lumineux. Ils ont découvert un endroit à la façade remarquable où derrière tout est pensé pour ne pas se sentir oppressé et enfermé comme on l’était parfois dans l’ancien Antipode de Cleunay. “A la différence du nouveau conservatoire où l’on se perd, cette construction est à taille humaine”, confie un visiteur, ce dimanche. “Les gens devraient s’y sentir bien.”

Difficile de trouver de la place aux abords de l’Antipode.

A défaut de parking (comme le MEM), l’Antipode sera accessible uniquement à vélo ou à pied. “Cette adresse est un lieu d’expériences artistiques et culturelles, de transmission des savoirs, de débats et d’écoute”, assure la ville dans son communiqué de presse. On y retrouvera l’Agora (hall d’accueil) avec sa cafétéria, un kiosque de presse, un espace numérique, une salle de danse, une grande bibliothèque et bien sûr une grande salle de concerts. 

Conçus par l’agence Dominique Coulon & Associés, les nouveaux locaux de l’Antipode veulent “illustrer le haut niveau d’investissement de la ville de Rennes en matière culturelle”. Ils s‘étendent sur une surface de de 5 060 m², pour un budget global de 21, 2 M€ TTC, dont 1,3 M€ de subventions publiques. L’ancienne MJC de l’Antipode, construite dans le quartier Cleunay, sera démolie dans deux ou trois ans pour laisser place à de l’habitat social. 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire