CECI EST UN TEST 1
Actualités

L’ANCIEN PRÉSIDENT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF N’EST PLUS

test2

Le tribunal administratif de Rennes a fait part dans la journée du décès, ce 26 janvier 2022, du président Hervé Saluden, âgé de 74 ans. “Né à Landerneau le 5 janvier 1948, Hervé Saluden qui appartenait à la promotion Voltaire de l’École nationale d’administration (1978-1980) avait choisi la voie de la juridiction administrative pour mener l’essentiel de sa carrière au tribunal administratif de Rennes où il a été affecté dès 1981 comme conseiller”, explique ce soir un communiqué de la juridiction.

 Excellent juriste, Hervé Saluden a occupé au Tribunal administratif toutes les fonctions. “Après une mobilité statutaire qui l’a conduit en Polynésie française à la direction de l’aviation civile entre 1986 et 1988, il a été promu aux fonctions de vice-président du tribunal le 1er octobre 1992. Puis, après une nouvelle promotion en qualité de président de chambre à la cour administrative d’appel de Nantes le 1er septembre 2000, il est revenu au tribunal administratif de Rennes cette fois en qualité de chef de juridiction le 5 décembre 2005.”

Sa longue présidence (2005-2013) aura été marquée par un engagement sans faille au service de la juridiction et de ses membres. “Il a marqué un puissant attachement au maintien de la cohésion des équipes, nourri par les profondes qualités humaines qu’il a manifestées tout au long de ce mandat. Parmi les nombreux projets qu’il a menés et accompagnés de main de maître, le plus emblématique a été celui, à partir de 2008, des considérables travaux de réhabilitation de l’Hôtel de Bizien, devenu le siège de la juridiction et dont on peut dire, au regard en outre pour son goût pour les bâtiments anciens et la chose historique, qu’il en a été le principal artisan.”

“Si, la limite d’âge, ajoute le tribunal, qui l’a conduit à prendre une retraite bien méritée à la fin de l’année 2013, ne lui a pas permis, à quelques semaines près, d’être officiellement celui qui, en 2014, a réceptionné ce superbe ouvrage, c’est à lui que doit légitimement revenir le mérite de cette incontestable réussite.” Le président Saluden avait été nommé chevalier de la Légion d’Honneur en 2011.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire