CECI EST UN TEST 1
Actualités

L’ACADÉMIE DE DANSE VA SE TRANSFORMER EN UN IMMEUBLE LUXUEUX

test2

Il y a quelques années, les bâtiments remarquables étaient rasés sans vergogne dans la capitale bretonne. Mais depuis quelques temps, la ville fait attention à son patrimoine au regard des nombreuses réactions des Rennais et du voisinage, visiblement lassés par les destructions. Rue Gurvand, à deux pas de la gare, la façade de l’ancienne Académie de Danse sera ainsi sauvée des coups de pelleteuse. Elle abritait jadis l’école de danse du célèbre maître de ballet au TNB, Alyocha Ponziewitch. “Des danseurs se sont succédé en ce lieu jusqu’au décès du danseur en 2018, à l’âge de 86 ans”, précise le promoteur. 

Fils, petit-neveu de grandes ballerines russes et italiennes, Alyocha était danseur-étoile. Il s’était produit sur toutes les scènes d’Europe avec Noureev (notamment), avant d’être appelé par le directeur de l’opéra, Pierre Nougaro (le père du chanteur). Il avait formé des étoiles, comme Isabelle Guérin et Agnès Letestu, dans son académie ou lors de stages réunissant les plus grands professeurs et artistes internationaux du moment, (https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/rennes/danseur-rennais-alyocha-ponziewitch-tire-sa-reverence-1524918.html). 

Dans des temps plus anciens, ce bâtiment atypique accueillit une ancienne usine de chaussures de luxe puis un établissement dédié aux fournitures de bureaux et articles de tabac et de chasse à partir des années quarante. Dans cet édifice qui sera surélevé et transformé, le promoteur immobilier, Nexity, prévoit un ensemble réservé à l’habitat appelé Swan. Il proposera des studios jusqu’aux logements de quatre pièces dans un “emplacement rare, dans des volumes atypiques et des prestations soignées.” Il y aura même un élévateur à voitures… Les biens de 30 m2 à 120 m2 seront compris entre 283 000 euros (studio) à 965 000 euros (quatre pièces). Ils seront vendus par un bureau de vente installé au 2 rue de Ferdinand. D’après nos infos, la salle de danse et l’école de danse vont rester sur place. En savoir plus sur le projet, c’est ici et ici

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire