14.4 C
Rennes
dimanche 14 juillet 2024
AccueilActualitésLA LIBÉRATION DE SAINT-MALO PAR LEE MILLER

LA LIBÉRATION DE SAINT-MALO PAR LEE MILLER

Une expo  sur la Libération de Saint-Malo dans la chapelle de la Victoire ! Ce joli pied de nez à l’histoire rend hommage à une photographe américaine, Lee Miller. Débarquée à Omaha Beach le 12 août 1944, Miller est arrivée à Saint-Malo le 13, équipée de son Rolleiflex et d’un plan de 1939 fourni par le syndicat d’initiative. Seule photoreporter sur place, elle a immortalisé les cinq jours intenses de combats qui ont conduit à la libération de la cité malouine le 17 août 1944.

Son reportage, bien que réduit à deux pages dans Vogue, a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de la Seconde guerre mondiale.

Contre toute attente, Saint-Malo n’était pas encore délivrée. Armée de son appareil photo, elle a capturé des images en noir et blanc du bombardement de Cézembre au napalm, de la prise de la cité d’Alet, des églises en feu, de soldats blessés. Elle était même là lors de la réédition du général Andreas von Aulock, le commandant en chef des Allemands de la cité corsaire.

Cette exposition rassemble 54 clichés choisis parmi plus de 300 de la bataille et de la libération de la ville. Elle aurait pu ne jamais avoir lieu. Les photographies de Lee Miller à Saint-Malo ont failli être oubliées dans un grenier. Elles ont été retrouvées par la femme d’un certain Antony Penrose, qui n’était autre que le fils unique de Miller.

Née à Poughkeepsie, à New York, en 1907, Lee Miller a commencé sa carrière comme mannequin avant de devenir l’apprentie et la muse de Man Ray à Paris. Elle a découvert la technique de la solarisation et a participé activement au mouvement surréaliste. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a couvert des événements majeurs pour Vogue, y compris le Blitz à Londres, la libération de Paris et les camps de concentration nazis à Buchenwald et Dachau.

Renseignements pratiques. Lee Miller, Saint-Malo assiégée, août 1944. Du 18 juin au 29 septembre 2024. Chapelle de la Victoire, rue de la Victoire (intra-muros), 35400 Saint-Malo. Ouvert tous les jours, de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h. Tarifs : plein tarif, 6 €. Gratuité sous condition. Tarif groupé pour les deux expositions « Lee Miller, Saint-Malo assiégée : août 1944 » (chapelle de la Victoire) et « Explorer. Des pôles aux profondeurs » (chapelle Saint-Sauveur), 9 €. Commissariat d’exposition : Hélène Gédouin et Muriel Montserrat. Direction artistique : Sitor Senghor.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

L’ARTILLERIE LOURDE AU PARLEMENT

La place du Parlement de Bretagne a été le théâtre d’une cérémonie exceptionnelle à l’occasion de la Fête nationale, ce samedi 13 juillet 2024....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser