maroquinerie Rennes

CECI EST UN TEST 1
Actualités Restaurants & Bistrots

LA CANTINE ET LES FLEURS DE MARINA ET FRÉDÉRIQUE

test2

Rue de Redon, à deux pas de la prochaine station de métro, Frédérique et Marina ont ouvert leur établissement, juste avant la crise du Covid. Mais passé désormais ce triste intermède, elles reviennent plus décidées que jamais dans leur adresse de “filles” où l’on mange des petits plats maisons et l’on achète des fleurs de saison.

Depuis leur rencontre sous les halles centrales, Marina et Frédérique voulaient se lancer toutes les deux. Elles désiraient créer une petite affaire où l’une, pâtissière de formation, et la seconde, fleuriste, auraient chacun leur royaume. C’est désormais chose faite…”Nous nous sommes vite entendues”, confirme Marina.

Dans leur établissement, en lieu et place de Planète Sport, les clientes (et les clients) se sentent comme à la maison. Ils dégustent des plats mijotés avec soin, des tartines, des salades d’épeautre aux tomates anciennes, des quiches carottes & jambon aux herbes. “Dans le quartier, les gens étaient en attente d’un tel endroit. Il n’y avait pas de restaurant, ni de fleuriste”, confirme Marina.

Ici, pas de chichi ! A table Capucine est un endroit empli d’âme où les assiettes, les couverts ont été chinés dans les brocantes du coin. Il est encore une adresse où les fleurs et les plantes “de mamies” sont issues d’une production locale et non du lointain Kenya. Cela fleure bon la cuisine respectueuse de nos produits et les compositions florales de nos jardins.

A table capucine, 1 rue de Redon, 35 000 Rennes. 09 81 17 09 13. Heures d’ouverture du lundi au vendredi de 9 h 30 à 19 h 30, le dimanche de 10 h à 15 h. Adresse mail : [email protected]. Pour plus de renseignements : https://www.facebook.com/atablecapucine

La phrase du jour : “on vend plus de thés que de bière”, ironise Marina.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire