8.6 C
Rennes
dimanche 19 mai 2024
AccueilActualitésIL FALLAIT JUSTE METTRE UN BUT

IL FALLAIT JUSTE METTRE UN BUT

Inquiétant, scandaleux, incompétent, lamentable, pathétique, minable, désespérant… Sur les réseaux sociaux, les supporters rennais lynchent leur équipe. Ils n’ont aucune circonstance atténuante pour leurs joueurs. Lors de la 32e journée de Ligue 1, les Rennais en blanc et en 4-3-3 étaient pourtant dans une formation classique au stade de la Mousson. Mais ils ont perdu contre Montpellier réduit à dix, sur le plus petit score (1 à 0). 

En première mi-temps, Jérémy Doku montrait tout son talent par une percée dans la défense héraultaise, dès les premières minutes de jeu. Mais comme un signe du destin, à la 5e minute, les Pailladins mettaient le feu dans la surface rennaise où les Bretons se débrouillaient comme ils pouvaient pour sortir le ballon, loin de leur camp. À la 14e minute, rebelote, l’ancien Rennais Wahbi Khazri, après un beau crochet, inquiétait à nouveau les Rouge et Noir. Il décochait une belle frappe, détournée heureusement par Theate. 

Une occasion encore ratée

À la 18e minute, Kalimuendo redonnait de l’espoir à ses coéquipiers. En revanche, sa frappe un brin écrasée ne pouvait inquiéter le portier de Montpellier. Quelques minutes plus tard, le match était interrompu en raison de nombreux fumigènes craqués dans le stade. À la reprise, la rencontre tournait à l’avantage de l’équipe de Khazri. Heureusement, Omari puis Mandanda veillaient au grain. 

Après la trentième minute, les Rennais retrouvaient un brin d’allant. À la 32e, sur un centre de Traoré, Kalimuendo manquait d’inscrire le premier but, après une mauvaise relance héraultaise. Une minute plus tard, la volée de Theate ne trouvait pas le cadre et, à la 34e, Bourigeaud butait contre le gardien, après un geste de grande classe de Kalimuendo. 

À la reprise, Gouiri, bien servi par Meling, ratait la cage. Quelques instants plus tard, à la 53e, Téji Savanier sortait sur son carton rouge, après une méchante et inutile faute sur Ugochukwu. Dans la foulée, l’arbitre distribuait trois jaunes, à Theate, Khazri et Wahi.  Réduits à dix, les Montpelliérains ne cédaient pas malgré la tentative de Theate sur la barre transversale (64e), le bon débordement de Meling (65e), la frappe de Bourigeaud (67e) et le retour acrobatique de Toko Ekambi (77e).

Quelques minutes tard, les Héraultais inquiétaient les Rennais sur un centre de l’ex-breton Mouassa. Mais ce n’était que partie remise. Stephy Mavididi (84e) crucifiait les Rouge et Noir. C’en était fini malgré le dernier tir de Bourigeaud, partant dans les nuages.  Ce dimanche, le Stade rennais rate une nouvelle fois l’opportunité de recoller à Lille, cinquième. « Ce match se joue avant le carton rouge », notait, sur Canal+, Toko Ekambi. « On a les occasions pour marquer ce but. Maintenant, on ne l’a pas fait. Si on n’arrive pas à gagner, il ne faut pas perdre. Malheureusement, c’est ce qu’on a fait à onze contre dix. Ce n’est pas bon. C’est compliqué, on va rentrer à la maison et on va voir ce qui n’a pas été. Le scénario se répète. C’est dommage parce qu’on avait une super occasion. »

La réaction de Bruno Genesio : «Je ne pense pas qu’il y a eu de la suffisance. Il faut faire plus pour gagner, à l’extérieur, même à onze contre dix. Il s’agit de faire mieux techniquement, dans l’engagement et surtout dans la générosité offensive. Il reste six rencontres et il faut juste se projeter sur celui de dimanche. On doit retrouver un équilibre et se poser les bonnes questions. Ce que l’on montre n’est pas digne, d’un match à l’autre, d’une équipe qui veut jouer l’Europe. »

La feuille de match.  32e journée de Ligue 1 Uber Eats. Montpellier HSC/Stade Rennais F. C. : 1-0. Dimanche 23 avril 2023, 17 h 5. Roazhon Park. But : Stephy Mavididi (84e). Avertissements : MHSC : Boubakar Kouyaté (jaune 47e), Téji Savanier (rouge 53e), Elye Wahi (jaune 55e), Wahbi Khazri (jaune 58e). SRFC : Lesley Ugochukwu (jaune 44e), Arthur Theate (jaune 55e). 

La composition du Montpellier HSC : Benjamin Lecomte, Issiaga Sylla, Boubakar Kouyaté, Christopher Jullien, Falaye Sacko, Téji Savanier (c), Jordan Ferri, Léo Leroy (Joris Chotard 72e), Arnaud Nordin, Elye Wahi (Faitout Maouassa 72e), Wahbi Khazri (Stephy Mavididi 78e). Entraîneur : Michel Der Zakarian.

La composition du Stade rennais F. C. : Steve Mandanda, Hamari Traoré (c), Warmed Omari, Arthur Theate, Birger Meling, Lesley Ugochukwu (Baptiste Santamaria 73e), Benjamin Bourigeaud, Flavien Tait (Lovro Majer 80e), Jérémy Doku (Ibrahim Salah 80e), Amine Gouiri, Arnaud Kalimuendo (Karl Toko Ekambi 73e). Entraîneur : Bruno Genesio. 

Arbitre principal : Ruddy Buquet

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

LE FIEF : UN BAR DE COPAINS

Place du Champ-Jacquet, Guirec Foucault n’est pas un inconnu. Jusqu’à récemment, il tenait Le Bon Moment. Aujourd’hui, il inaugure Le Fief. « En deux ans...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser