maroquinerie artisanale

CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

HUIT MARCHÉS MAINTENUS, LES HALLES CENTRALES OUVERTES ET DES LIVRAISONS POSSIBLES DE PRODUITS FRAIS

test2

A Rennes, la Ville de Rennes a élaboré un nouveau schéma d’organisation de ses marchés, à l’issue d’un dialogue avec la Préfecture, en lien avec l’Association des Maires d’Ille-et-Vilaine. Elle a décidé de maintenir les marchés du Gast (mardi), Sainte-Thérèse, Toussaints et Mail (mercredi), Jeanne-d’Arc (jeudi), Villejean (vendredi), des Lices et du Blosne (samedi) pour assurer une bonne couverture géographique du territoire rennais, sont maintenus. En revanche, les marchés Cleunay, Robidou et Beauregard (mardi), Hoche et Sarah-Bernhardt (jeudi), et les marchés Albert-Bayet et Poterie (vendredi) sont annulés.

                   Reconfiguration des grands marchés rennais

Mais attention, ces marchés de proximité accueilleront uniquement des producteurs locaux ou des commerçants (pas plus de 15 commerçants à la fois), se fournissant exclusivement auprès de producteurs locaux. “Les services municipaux seront mobilisés pour réorganiser les lieux et faire respecter l’ensemble des recommandations sanitaires”, précise la ville.

Dans le strict respect des consignes nationales de confinement, les acheteurs seront invités à venir seuls et munis d’une attestation de déplacement dérogatoire et d’une pièce d’identité. “Des panneaux d’information rappelant les règles de distanciation sociale seront positionnés aux entrées et dans les marchés”, ajoute la ville de Rennes.

Sur l’ensemble des marchés rennais, la présence de la Police municipale sera renforcée pour s’assurer du respect des consignes. “Tous les commerçants ont été sensibilisés aux gestes barrières.” La Ville attire toutefois l’attention sur la reconfiguration des marchés Sainte-Thérèse, du Blosne et des Lices, qui accueillent habituellement une clientèle large et qui sont désormais destinés aux seuls habitants résidant à proximité.

Durant cette période, la Criée-Marché Central reste ouvert. “Aujourd’hui nous étions ouverts et demain nous le serons encore”, explique le responsable d’un magasin, Le palais du fruit, Jérôme. “Nous prenons toutes les précautions du monde. Nous appliquons les distances de sécurité, nettoyons les appareils bancaires, nous servons avec des masques et nous autorisons trois ou quatre personnes devant les stands. Le reste des clients reste à l’air libre dans la cour.”

En revanche pour ceux qui ne veulent pas se rendre aux Halles, les fromagers, les poissonniers, les épiciers, les légumiers, les crémiers proposent des livraisons à vélo et à domicile via la plateforme Ollca (prix de la livraison : 2, 90 euros). “Nos clients pourront profiter directement de produits frais du marché, comme ils se font porter de la lessive, de l’eau. Ils auront à disposition leur morceau de roquefort, leur filet de bœuf, leur barquette de fraise.” 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire