CECI EST UN TEST 1
Actualités

GRÈVE DE LA FAIM AU CENTRE DE RÉTENTION ADMINISTRATIVE : ALLIANCE POLICE NATIONALE DÉNONCE DES PROPOS INJURIEUX

test2

A Saint-Jacques de la Lande, plusieurs personnes retenues au Centre de Rétention administrative ont entamé une grève de la faim depuis plusieurs jours. Motifs invoqués par l’association d’aide aux migrants : “les cafards et les souris”, “l’absence de soins” et “les remarques racistes” de la part de certains agents. “Les policiers nous réveillent tous les matins, sans un bonjour. Ils claquent les portes et allument la lumière. Ils rentrent parfois dans nos chambres, la nuit, pour rien. Il n’y a pas de respect”, explique l’un des retenus. “L’élément déclencheur, ajoute un autre, la tentative de suicide d’une personne détenue qui n’a vu aucun médecin après coup. On nous dit qu’on devrait être habitués à la chaleur vu les pays d’où on vient. On nous traite de bougnoule, de chien.”

Face à de telles accusation, le syndicat Alliance Police Nationale dénonce des propos inacceptables et rapportés par ce communiqué de la Cimade (association s’occupant des migrants). “Avant de s’en prendre aux policiers, il serait utile de vérifier tous les propos évoqués par ces anonymes tant dans leurs conditions de retenues que dans les soi-disant agissements des policiers. Une fois de plus, les policiers sont maltraités, traînés dans la boue, accusés gratuitement d’être racistes, de traiter des personnes comme des animaux. Nous disons à ces propos calomnieux envers les policiers du Centre de Rétention administrative de Saint Jacques qui exercent leur métier avec respect et dévouement.” Alliance Police nationale va saisir l’autorité administrative pour envisager des poursuites face à ces propos injurieux.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire