CECI EST UN TEST 1
Actualités

GRANDE HALLE OBERTHÜR : UN ESPACE DE COWORKING DE 850 M2

test2

Rue de Paris, à deux pas d’un parc bien connu, la société Vannest, présidée par Olivier Legris, propose un nouveau projet au sein de la Grande Halle Oberthür.  il crée un espace de coworking de 850 m2 (pour 72 postes) baptisé “L’Avenir at GHO”. Cet emplacement privilégié dans le centre de Rennes accueille, depuis le 1er octobre, indépendants, consultants, entrepreneurs, sociétés en recherche de bureaux temporaires….

Dans ce haut-lieu du travail, les locataires profitent d’un accès privatif et sécurisé à leur bureau, un local de détente réservé, un très large panel de services proposés par la Grande Halle Oberthür. “L’Avenir at GHO est  un espace de travail calme, stimulant et convivial parfaitement équipé avec connexion Wi-Fi très haut débit, imprimantes et scanners, mobilier de bureau, armoires privatives”, précise la société Vannest dans un communiqué. “Il y a 17 bureaux de 2 à 8 postes. Leur accès est privé et sécurisé par badge pour chacun des coworkers. Un espace de détente chaleureux et convivial leur permet l’accueil de clients ou de prospects : les salles de réunions, les patios ou la terrasse intérieure.”

En 2017, la Grande Halle Oberthur a bénéficié d’une rénovation d’envergure afin de créer un centre de bureaux. Elle propose désormais un espace de 5 240 m2 (dont 520 m2 de patios lumineux) avec des services (conciergerie, salle de sport, salles de réunions, restaurant, crèche, ) à la fois moderne et confortable dans un cadre unique. De nombreuses sociétés y sont déjà installées comme Atradius, Greeniz, Hatlas Export, Kaizen, Zenika, les Zouzous Rennais… y sont déjà installées). Grand Halle Oberthur, L’Avenir at GHO, 74 A rue de Paris, 35069 Rennes Cedex Tel. 02 56 01 73 20. Mail : [email protected] Site Internet. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire