21.6 C
Rennes
mardi 16 juillet 2024
AccueilActualitésFRANCE DE NATATION : TRENTE-SEPT NAGEURS QUALIFIÉS AUX MONDIAUX

FRANCE DE NATATION : TRENTE-SEPT NAGEURS QUALIFIÉS AUX MONDIAUX

Tout cette semaine, le public breton était bien présent, chaud, bouillant, chaleureux au possible, lors de ces championnats de France 2023 ; à la hauteur d’une natation française ambitieuse. Preuve en est : le directeur national technique, Julien Issoulié, avait pour objectif de sélectionner pour les prochains championnats du monde au Japon un effectif très dense. Là-dessus, il a été comblé avec 37 compétiteurs qualifiés.

Leon marchand, stratosphérique 

L’élève de Bob Bowmann s’est qualifié aux mondiaux dans toutes les courses où il était inscrit. En 5 jours, il a gagné 5 médailles d’or. D’abord, dimanche, en battant son record de France sur 200 m brasse (2′ 06″ 59). Puis, les jours suivants, il a récidivé sur 200 m nage libre, sur 200 m papillon, sur 200 m 4 nages, et sur 400 m 4 nages. « Ce n’est pas facile de disputer un 400 m 4 nages, après cinq jours de compétition », explique le nageur. « Il a fallu bosser le matin pour être bien placé ce soir. Je voulais nager en dessous des 4’10 et malheureusement, ce ne fut pas le cas, mais je n’étais pas loin. Ça pique d’autant que je ne suis pas au meilleur de ma forme en ce moment. »

 Florent Manaudou, incroyable ! 

Le nageur marseillais a nagé son 50 m en 21,56, ce qui constitue la meilleure performance mondiale de l’année, face à son concurrent Maxime Grousset. « Ce titre fait plaisir, car cela faisait un certain temps que je n’en avais pas eu. Je suis un petit peu déçu de ne pas nager un peu plus vite. Mais je voulais changer des choses et voir comment ça allait réagir ».  Florent Manaudou a nagé devant sa sœur, Laure Manaudou « C’était cool de nager devant Laure (Manaudou, présente à Rennes), cela faisait un moment qu’elle n’était pas venue me voir nager. J’espère qu’elle sera là l’année prochaine. Je ne pense pas qu’elle vienne au Japon, cela fait un peu loin (rires), mais en tout cas à Chartres (lieu des championnats de France 2024), je souhaite qu’elle soit là. »

Maxime Grousset, propulseur ! 

Le nageur de Clichy n’a pas eu trop à se lamenter de sa courte défaite face à Florent Manaudou sur 50 m nage libre. Ce nageur expérimenté a gagné non seulement le 100 mètres nage en 47,62, mais aussi le 100 m papillon en 50,61, nouveau record de France et deuxième performance mondiale, augurant de belles réussites dans les prochaines années.

Mélanie Henique, la Marseillaise ! 

La nageuse marseillaise a de son côté nagé le 50 m papillon en 25,24, et ne s’est pas contentée de nager très vite, en plus elle a effectué le 50 m sans respirer ! Un chrono à sept centièmes de secondes de son record personnel (25 ’’ 24) qui la qualifie pour les championnats du monde à Fukuoka (Japon) du 14 au 30 juillet 2023. « Je suis contente, j’ai fait une belle course, car ce matin j’étais un peu dans le dur pour finir et là, ça m’a paru plus facile sans respirer. Je me sens plus proche de l’eau, plus à plat ».

Charlotte Bonnet, la métronome 

La Niçoise espérait battre son propre record de France du 100 m brasse. Elle y est parvenue à deux reprises dans la journée de mercredi. Une première fois, elle a effectué lors des séries un temps de 1′ 07″ 71, puis le soir  celui de 1′ 07″ 54 sans toutefois décrocher les minima pour les mondiaux de juillet (1′ 07″ 12).  Elle est également devenue championne de France du 50 brasse vendredi avec un nouveau record de France (30′ 82″) réalisé en séries.

Marie Watell, la besogneuse ! 

Après le 100 m papillon (57′ 34″) et le 100 m nage libre en 53 ’’ 81, la Haut-Savoyarde a obtenu mercredi son troisième ticket pour le mondial au Japon en remportant le 200 m nage libre en 1′ 58″ 83. 

Mewen Tomac, le dossiste talentueux 

Le dossiste a lui remporté les 100 m, 50 m et 200 m dos ! Il s’est ainsi brillamment qualifié dans les trois épreuves.

Les qualifiés:  AUBRY David (Individuel), BERG Max (Relais), BIDARD Clément (Relais), BONNET Charlotte (Relais), BRICOUT Pacôme (Individuel), DUHAMEL Cyrielle (Individuel), FONTAINE Logan (Individuel), FUCHS Roman (Relais), GASTALDELLO Béryl (Relais), GROUSSET Maxime (Individuel), GUTH Guillaume (Relais), HENIQUE Mélanie (Individuel), HERLEM Antoine (Individuel), HUILLE Stanislas (Relais), JOLY Damien (Individuel),KIRPICHNIKOVA Anastasiia (Individuel), LESAFFRE Fantine (Individuel), MAHIEU Pauline (Individuel), MANAUDOU Florent (Individuel), MARC Antoine (Individuel), MARCHAND Léon (Individuel), MOLUH Mary-Ambre (Individuel), NDOYE-BROUARD Yohann (Individuel), NOWACZYK Lison (Relais), PIGREE Analia (Individuel),, SALVAN Hadrien (Relais), TEREBO Emma (Individuel), TESIC Enzo (Relais),, TOMAC Mewen (Individuel), TOUATI Assia (Relais), WATTEL Marie (Individuel), YEBBA Wissam-Amazigh (Relais)

Dragan Brkic
Dragan Brkic
Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

// Dernières nouvelles publiées

UN FORCENÉ MAÎTRISÉ PAR LES HOMMES DU RAID

Vers 15 h, ce mardi 16 juillet, dans le quartier Cleunay, une partie de la rue Philippe Lebon a été bloquée par les forces...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser