12.1 C
Rennes
dimanche 19 mai 2024
AccueilActualitésENTREPRENEURIAT POPULAIRE : 576 ENTREPRISES AIDÉES PAR l’ADIE BRETAGNE

ENTREPRENEURIAT POPULAIRE : 576 ENTREPRISES AIDÉES PAR l’ADIE BRETAGNE

L’Adie, l’association pour le droit à l’initiative économique, finance et conseille les créateurs d’entreprise pour une économie plus inclusive, depuis plus de 30 ans. En Bretagne, grâce à ses 60 bénévoles et 16 salariés, elle permet chaque année d’accueillir près de 2 600 personnes afin de les accompagner dans la constitution de leur société, et donc de leur emploi.

Parmi ses actions, l’Adie a notamment octroyé 622 microcrédits pour la création et la sauvegarde de 784 emplois dans la région.

Désormais, deux dirigeants sur cinq défendus par l’Adie sont… des femmes. « 38 %, ce sont 6 points de plus que la moyenne nationale qui s’élève à 32 %. » Pour elles, l’Adie a lancé en novembre dernier la démarche « Créatrices audacieuses ». En un lieu unique, ateliers, forum, marché éphémère et de nombreux échanges se sont tenus au 4 Bis à Rennes le 22 novembre dans le but de célébrer l’entrepreneuriat par les femmes.  «Notre organisme est devenu un acteur majeur de la création d’entreprise par et pour les femmes», indique Maria-Gaelle, conseillère Adie à Rennes et coordinatrice de l’événement.

12 % des créateurs accompagnés par l’association sont issus des quartiers prioritaires

Au coeur de ses valeurs, l’Adie porte la volonté de défendre l’égalité des chances, notamment en soutenant la création dans les quartiers prioritaires. Dans ces territoires, le taux d’accord de prêts bancaires n’est que de 22 %, contre 30 % en moyenne en France. Pour lutter contre ces inégalités, l’Adie lance différents actions et projets innovants. « Nous organisons des permanences régulières  (Maison de Quartier Villejean) et nous mettons en lumière les entrepreneurs des quartiers prioritaires. L’exposition Capa’cités témoigne à travers 10 portraits des parcours de ces personnes.»

Dans les zones rurales

Alors qu’une très grande majorité des entreprises se créent en milieu urbain en France, la tendance est bien différente en Bretagne. “27 % des indépendants soutenus par l’Adie se trouvent en milieu rural. Cette vitalité est récompensée chaque année, à l’occasion du prix Créadie. En 2022, le prix « Transition écologique » a été décerné à Kohei Endo, propriétaire d’un food-truck, spécialisé en cuisine japonaise dans le centre Bretagne.

Près de 140 000 € versés des jeunes bretons

Parmi les entrepreneurs accompagnés par l’Adie sur la région, 26 % ont aujourd’hui moins de 30 ans. En 2022, 81 d’entre eux ont pu bénéficier de la « prime jeunes », pouvant aller jusqu’à 3000 €. En outre, l’Adie organise chaque année la « semaine pour créer sa boite ». Ateliers, conférences et rencontres avec des créateurs et créatrices soutenus par l’association sont au programme. L’édition 2023 se tiendra du 5 au 9 juin. Dans ses 24 lieux d’implantation qui couvrent toute la région Bretagne, les 16 salariés et 60 bénévoles de l’Adie coachent les créateurs. En 2022, ils ont accompagné 576 entreprises avec un taux de pérennité de 76 % à 2 ans. 84 % des personnes financées sont durablement insérées professionnellement. Pour tous renseignements : www.adie.org

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

LE FIEF : UN BAR DE COPAINS

Place du Champ-Jacquet, Guirec Foucault n’est pas un inconnu. Jusqu’à récemment, il tenait Le Bon Moment. Aujourd’hui, il inaugure Le Fief. « En deux ans...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser